Des propositions pour améliorer l’état de santé des prostitué(e)s
Brève

Des propositions pour améliorer l’état de santé des prostitué(e)s

19.12.2012

L’Inspection Générale des Affaires sociales (IGAS) a remis à la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, un rapport sur «les enjeux sanitaires de la prostitution». Il relève que, outre des risques inhérents à la prostitution (VIH/sida, hépatites, infections sexuellement transmissibles, ainsi que les violences), les prostituées de rue sont aussi touchées par «les pathologies de la précarité»: problèmes respiratoires, addictions, troubles psychiques, etc. «L'isolement et la clandestinité apparaissent comme des facteurs d'aggravation des risques», insiste le rapport. L'Igas s'inquiète «tout particulièrement de la situation des jeunes mineurs qui se prostituent» et suggère le lancement d'une mission pour «apprécier l'ampleur et les caractéristiques du phénomène, largement occulté». Le rapport souligne à ce propos que le nombre total de prostitué(e)s est inconnu, les estimations allant de 20.000 et 40.000 (Office central pour la répression de la traite des êtres humains) à 400.000 (Syndicat des travailleurs du sexe). L’Igas prône donc d'améliorer la connaissance des différentes formes de prostitution et de développer les moyens confiés aux associations qui oeuvrent auprès des prostituées. Saluant le travail de ces dernières en matière de prévention des risques, le rapport note «une très importante diminution des crédits» qui leur sont alloués, passés de 6,738 millions en 2006 à 2,215 millions en 2011.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
hôpital

Les hôpitaux publics rejettent la faute de leur déficit sur les médecins de ville et les mettent en colère

La Fédération hospitalière de France (FHF, hôpitaux publics) a déclenché une polémique, ce lundi, en annonçant que les établissements « devraient connaître un déficit historique de 1,5 milliard d...7

Violences obstétricales : « Les propos de Marlène Schiappa ont été inacceptables ! », selon le Pr Bernard Hédon

Hédon

Cet été, les gynécologues ont été particulièrement « attaqués » par des paroles agressives, jusqu’à qualifier certaines de leurs pratiques... 1

Vaccination, l’INSERM s’en mêle

vaccins

« L’efficacité et l’innocuité des 11 vaccins qui deviendront obligatoires en France sont scientifiquement prouvées. » Dans une note publiée... Commenter

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir