Légionellose dans le Pas-de-Calais : les doutes d’un médecin biologiste
Brève

Légionellose dans le Pas-de-Calais : les doutes d’un médecin biologiste

13.12.2012

Dans le procès de l’épidémie de légionellose dans le Pas-de-Calais qui se tient depuis le début de la semaine, le doute affleure. Un médecin cité par la défense a estimé mercredi, devant le tribunal correctionnel de Béthune, que l'usine Noroxo n'était pas nécessairement l'épicentre de l'épidémie de légionellose qui a fait 83 victimes, dont 14 morts, fin 2003-début 2004. «Je n'ai pas de certitude qu'il n'y a qu'une seule source», a déclaré le biologiste Fabien Squinazi, du laboratoire d'hygiène de la Ville de Paris, estimant qu'il y en avait eu «probablement plusieurs». La société Noroxo, filiale du géant américain ExxonMobil, et son ex-dirigeant sont poursuivis pour blessures et homicides involontaires par non-respect d'une obligation de sécurité qui imposait un arrêt des installations en cas de taux de bactéries légionelles dépassant les seuils autorisés. Le Dr Squinazi a affirmé que d'autres installations industrielles que celles de Noroxo, qui ont été contrôlées un mois, voire plus, après le début de l'épidémie en novembre 2003, pourraient être mises en cause. Les prélèvements s'étaient certes révélés négatifs, mais ils témoignaient seulement du fait que des traitements chimiques avaient déjà été mis en œuvre pour éliminer les légionelles, selon ce spécialiste de la légionellose. «On veut comparer une installation qui a été investiguée en novembre (Noroxo, ndlr) avec des installations qui l'ont été plus d'un mois après. Il peut se passer beaucoup de choses en un mois», a-t-il expliqué. Les audiences se poursuivent jusqu'au 21 décembre.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les futurs internes ont donc choisi leur discipline et leur lieu...2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Alzheimer : deux tiers des Français ne sauraient pas qui consulter

.

Alzheimer arrive en deuxième position des maladies qui font le plus peur aux Français (20% des réponses), derrière le cancer (38%) et à... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir