Le gouvernement lance la chasse aux perturbateurs endocriniens
Brève

Le gouvernement lance la chasse aux perturbateurs endocriniens

10.12.2012

La ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, s'est déclarée lundi décidée à «diminuer l'exposition aux perturbateurs endocriniens», comptant en particulier proposer au niveau européen l'interdiction des jouets et articles pour bébé contenant ces substances, après le vote récent au Parlement d'une limitation de l'usage du bisphénol A. "Notre objectif est de diminuer autant que possible l'exposition de la population aux perturbateurs endocriniens pour nous préserver de leurs impacts sanitaires et environnementaux", a souligné la ministre à l'ouverture d'un colloque organisé par l'agence sanitaire Anses sur les effets de ces produits sur la santé et l'environnement.

Alors que les députés ont voté fin novembre, en deuxième lecture, l'interdiction du bisphénol A dans les contenants alimentaires au 1er janvier 2015, avec une entrée en vigueur anticipée dès 2013 pour ceux destinés aux enfants de moins de 3 ans, la ministre a confirmé la mise en place d'un groupe de travail, réunissant gouvernement, députés, ONG, professionnels et experts, pour élaborer d'ici juin 2013 une "stratégie nationale" pour réduire les risques liés à l'exposition aux PE. Elle a aussi annoncé qu'elle prévoyait de "prendre un décret" en matière de décontamination pour les PCB (polychlorobiphényles) qui "imprègnent l'environnement à long terme" et de "mener des actions" pour réduire l'exposition aux phtalates, substances présentes dans les plastiques, soupçonnées d'altérer la fertilité et de favoriser la puberté précoce des filles.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 3

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir