Le ministre de la Défense veut mieux prendre en compte le syndrome Afghan
Brève

Le ministre de la Défense veut mieux prendre en compte le syndrome Afghan

06.12.2012

Le ministre de la Défense a annoncé un renforcement du dispositif permettant de déceler les «blessures psychiques» chez les soldats français qui rentrent notamment d'Afghanistan. «Je vais mettre en place au début de l'année prochaine un système de référence d'appel, une sorte de numéro vert», avec au bout du fil «quelqu'un pour écouter et ensuite orienter» si quelque chose ne va pas, a déclaré Jean-Yves Le Drian sur France3 mercredi. Le ministre était interrogé après la diffusion d'un numéro de «Pièces à conviction» intitulé «Syndrome afghan, les soldats oubliés de la France».

Selon le SSA, près de 7% des soldats français qui ont été engagés depuis dix ans en Afghanistan souffrent de troubles psychiques, dont les conséquences peuvent apparaître des années après leur retour en France. Un plan d'action a été lancé en 2011 par le Service de santé des armées (SSA) pour mieux détecter et suivre les militaires atteints de troubles psychiques, mais Jean-Yves Le Drian fait de ce dossier l'une de ses priorités. Le guichet unique qui fonctionnera l’an prochain aura pour but de simplifier leurs démarches administratives, médicales ou juridiques.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Agénésie

Agnès Buzyn relance l'enquête sur les cas d'enfants nés avec des agénésies des membres supérieurs

Le mystère ne peut demeurer sur les cas groupés de naissances d'enfants nés avec des agénésies des membres supérieurs. Les ministres de la Santé et de l'Ecologie ont décidé de lancer de nouvelles...1

Les médecins de Saint-Gaudens auront finalement le droit aux aides à l’installation

Saint-Gaudens

En proie à des difficultés de démographie médicale, qui ne vont pas aller en s’arrangeant, les professionnels de santé de Saint-Gaudens... Commenter

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

.

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de... 35

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir