Nutrition : moins de sucres, de gras et de sel, mais encore trop !
Brève

Nutrition : moins de sucres, de gras et de sel, mais encore trop !

04.12.2012

Encore trop de sucres, de gras et de sel dans l’alimentation des français : les efforts de l'industrie agroalimentaire pour réduire ces apports excessifs s'avèrent encore insuffisants pour respecter les préconisations sanitaires, selon l'étude de l'Observatoire de la qualité de l'alimentation (Oqali) publiée mardi. Au cours des cinq dernières années, les apports journaliers en sucres ont baissé de 0,4% pour les hommes et les femmes et la part des lipides (graisses) de 0,4% pour les hommes et 0,3% pour les femmes, selon une évaluation basée sur les produits proposés par l'industrie agroalimentaire aux consommateurs français. L'étude a mesuré l'impact de la reformulation des recettes de certains produits industriels, et montre que les progrès restent très insuffisants par rapport aux objectifs du Plan national nutrition santé (PNNS 2). Les apports en sel ont baissé de 1,1% pour les hommes et de 0,9% pour les femmes, soit une réalisation de "3 à 5%" des objectifs du Plan national nutrition santé (PNNS 2) pour les hommes et de 14% pour les femmes. Pour les sucres, la reformulation des produits permet de réaliser 1,6% des objectifs du Plan (hommes et femmes), et pour les graisses, cette contribution au PNNS 2 atteint 28% chez les hommes mais 5% seulement pour les femmes.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
AT

Ses arrêts de travail mis sous tutelle, un généraliste « heureux » déplaque

« Ce sont 40 ans de bonheur, de doutes, de grandes joies mais aussi de moments douloureux qui prennent fin. Merci à vous, et bon vent à tous ». Ce petit mot, écrit à la main, s’adresse aux patients...14

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 13

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

.

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la... 6

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir