Maisons de santé : la CSMF veut avoir son mot à dire en région
Brève

Maisons de santé : la CSMF veut avoir son mot à dire en région

23.11.2012

La CSMF s’inquiète des relations privilégiées que les agences régionales de santé seraient, selon elle, en passe de mettre en place avec la Fédération Française des Maisons et Pôles de Santé (FFMPS). «Les Agences régionales de santé ont mis en place des guichets unique destinés à accompagner l’installation et la création de pôles et maisons de santé(...) La CSMF a constaté que dans la plupart des régions, les ARS ont délégué tout ou partie de cette mission à des représentants de la FFMPS,» relève le syndicat dans un communiqué. A la CSMF, on estime qu’il y a là «un mélange des genres problématique, puisque la FFMPS se retrouve à la fois juge et partie.» En outre la CSMF, regrette que les ARS courcircuitent ainsi les URPS des médecins libéraux et les représentants des syndicats médicaux en régions. «Vouloir écarter les acteurs régionaux au profit d’une fédération nationale revient à encourager des solutions univoques et standardisées, là où il faudrait, au contraire construire du sur-mesure,» insiste le syndicat de Michel Chassang qui «demande au Gouvernement de mettre fin à cette dérive et d’imposer aux ARS de faire appel à l’expertise des URPS de médecins libéraux.»

La susceptibilité de la CSMF sur ce sujet est un nouvel épisode des relations parfois tendues qu’entretiennent les médecins libéraux avec les ARS. Cette prise de position s’explique aussi par des raisons de concurrence syndicale, la CSMF détenant la majorité des présidences des URPS médecins, alors qu’une bonne partie des responsables de la FFMPS appartiennent, de près ou de loin, à la mouvance MG France.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Conventionnement sélectif : des députés socialistes persistent avec une nouvelle proposition de loi

Le conventionnement sélectif des jeunes médecins a fait l'objet de plus d'une dizaine d'amendements portés par des parlementaires de tous bords lors de l'examen du PLFSS 2017. Tous ont été rejetés....3

Médiveille, l’appli imaginée par un généraliste auvergnat pour les soins non programmés

Médiveille

Le Dr Cyrille Charbonnier a longtemps été régulateur du centre 15 de l'hôpital Henri Mondor à Créteil. Fin 2013, il reçoit un appel d’une... 1

Epidémie de grippe : l'Ile de France ouvre la saison !

Epidémie de grippe : l'Ile de France ouvre la saison !-0

La grippe est entrée en "phase épidémique" en Île-de-France, indique Santé publique France dans son dernier bulletin hebdomadaire et huit... 2

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir