Lancement d’un nouvel essai sur le baclofène
Brève

Lancement d’un nouvel essai sur le baclofène

18.11.2012

Un nouvel essai sur l'efficacité du baclofène dans le traitement de l'alcoolo-dépendance a été lancé mercredi par le professeur Michel Reynaud (hôpital Paul Brousse, Villejuif). La France compte 1,5 million d'alcoolo-dépendants et 3,5 millions de personnes souffrant de consommation excessive. Parmi elles, 30.000 à 50.000 sont traitées avec du baclofène, hors AMM. La popularité du baclofène a explosé en 2008 avec la parution du livre «Le dernier verre» d'Olivier Ameisen, cardiologue devenu alcoolique, qui y racontait que ce médicament avait supprimé son envie de boire. Un test préliminaire, conduit par le Pr Philippe Jaury (Université Paris Descartes), paru en mars dernier dans la revue Alcohol & Alcoholism, a ouvert la voie aux essais actuels en cours, Bacloville et Alpadir. En avril, après cette publication, l'agence française du médicament entrouvrait enfin la porte, en concédant que ce médicament apportait des «bénéfices cliniques à certains patients» même si son «efficacité clinique n'est pas encore démontrée» dans l'alcoolo-dépendance. Selon le Pr Raynaud, l'étude Alpadir vérifiera l'efficacité du baclofène donné progressivement jusqu'à une dose élevée (180 mg/en 3 prises par jour) dans le maintien de l'abstinence chez les patients alcoolo-dépendants sevrés pendant 6 mois de traitement. Il s'agit d'un essai comparatif contre placebo (160 traités, 160 sous placebo, répartis par tirage au sort) avec des volontaires dans tout le pays. La tolérance du médicament et la gravité d'éventuels effets secondaires seront également évaluées et les résultats disponibles "courant 2014". L'essai hospitalier Alpadir est complémentaire de l'essai Bacloville (comparatif contre placebo) en ville, lancé fin mai, sous la houlette du Pr Philippe Jaury et qui a déjà recruté les deux-tiers de ses participants (216 sur 320).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

En Chine, un robot joue les généralistes pour pallier le manque de médecins

En Chine, on ne mise pas sur les assistants médicaux pour remédier à la désertification médicale mais sur les robots. La société iFlytek a créé « Xiaoyi » (petit docteur en chinois), premier robot...5

L'infirmier référent, le Sénat approuve l'idée d'un généraliste pour compléter le parcours de soins

Infirmier

Le Sénat a donné jeudi son feu vert, malgré un avis défavorable du gouvernement, à l'expérimentation du concept d'« infirmier référent »,... 2

Les réseaux sociaux, une nouvelle méthode de recherche scientifique

Réseaux sociaux

Les Français parlent de plus en plus de leur santé sur le web. Trois citoyens sur dix ont déjà évoqué ce sujet sur la toile, dont 73 % sur... 1

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir