Lancement d’un nouvel essai sur le baclofène
Brève

Lancement d’un nouvel essai sur le baclofène

18.11.2012

Un nouvel essai sur l'efficacité du baclofène dans le traitement de l'alcoolo-dépendance a été lancé mercredi par le professeur Michel Reynaud (hôpital Paul Brousse, Villejuif). La France compte 1,5 million d'alcoolo-dépendants et 3,5 millions de personnes souffrant de consommation excessive. Parmi elles, 30.000 à 50.000 sont traitées avec du baclofène, hors AMM. La popularité du baclofène a explosé en 2008 avec la parution du livre «Le dernier verre» d'Olivier Ameisen, cardiologue devenu alcoolique, qui y racontait que ce médicament avait supprimé son envie de boire. Un test préliminaire, conduit par le Pr Philippe Jaury (Université Paris Descartes), paru en mars dernier dans la revue Alcohol & Alcoholism, a ouvert la voie aux essais actuels en cours, Bacloville et Alpadir. En avril, après cette publication, l'agence française du médicament entrouvrait enfin la porte, en concédant que ce médicament apportait des «bénéfices cliniques à certains patients» même si son «efficacité clinique n'est pas encore démontrée» dans l'alcoolo-dépendance. Selon le Pr Raynaud, l'étude Alpadir vérifiera l'efficacité du baclofène donné progressivement jusqu'à une dose élevée (180 mg/en 3 prises par jour) dans le maintien de l'abstinence chez les patients alcoolo-dépendants sevrés pendant 6 mois de traitement. Il s'agit d'un essai comparatif contre placebo (160 traités, 160 sous placebo, répartis par tirage au sort) avec des volontaires dans tout le pays. La tolérance du médicament et la gravité d'éventuels effets secondaires seront également évaluées et les résultats disponibles "courant 2014". L'essai hospitalier Alpadir est complémentaire de l'essai Bacloville (comparatif contre placebo) en ville, lancé fin mai, sous la houlette du Pr Philippe Jaury et qui a déjà recruté les deux-tiers de ses participants (216 sur 320).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
hôpital

Les hôpitaux publics rejettent la faute de leur déficit sur les médecins de ville et les mettent en colère

La Fédération hospitalière de France (FHF, hôpitaux publics) a déclenché une polémique, ce lundi, en annonçant que les établissements « devraient connaître un déficit historique de 1,5 milliard d...3

Violences obstétricales : « Les propos de Marlène Schiappa ont été inacceptables ! », selon le Pr Bernard Hédon

Hédon

Cet été, les gynécologues ont été particulièrement « attaqués » par des paroles agressives, jusqu’à qualifier certaines de leurs pratiques... Commenter

Vaccination, l’INSERM s’en mêle

vaccins

« L’efficacité et l’innocuité des 11 vaccins qui deviendront obligatoires en France sont scientifiquement prouvées. » Dans une note publiée... Commenter

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir