Lancement d’un nouvel essai sur le baclofène
Brève

Lancement d’un nouvel essai sur le baclofène

15.11.2012

Un nouvel essai sur l'efficacité du baclofène dans le traitement de l'alcoolo-dépendance a été lancé mercredi par le professeur Michel Reynaud (hôpital Paul Brousse, Villejuif). La France compte 1,5 million d'alcoolo-dépendants et 3,5 millions de personnes souffrant de consommation excessive. Parmi elles, 30.000 à 50.000 sont traitées avec du baclofène, hors AMM. La popularité du baclofène a explosé en 2008 avec la parution du livre «Le dernier verre» d'Olivier Ameisen, cardiologue devenu alcoolique, qui y racontait que ce médicament avait supprimé son envie de boire. Un test préliminaire, conduit par le Pr Philippe Jaury (Université Paris Descartes), paru en mars dernier dans la revue Alcohol & Alcoholism, a ouvert la voie aux essais actuels en cours, Bacloville et Alpadir. En avril, après cette publication, l'agence française du médicament entrouvrait enfin la porte, en concédant que ce médicament apportait des «bénéfices cliniques à certains patients» même si son «efficacité clinique n'est pas encore démontrée» dans l'alcoolo-dépendance. Selon le Pr Raynaud, l'étude Alpadir vérifiera l'efficacité du baclofène donné progressivement jusqu'à une dose élevée (180 mg/en 3 prises par jour) dans le maintien de l'abstinence chez les patients alcoolo-dépendants sevrés pendant 6 mois de traitement. Il s'agit d'un essai comparatif contre placebo (160 traités, 160 sous placebo, répartis par tirage au sort) avec des volontaires dans tout le pays. La tolérance du médicament et la gravité d'éventuels effets secondaires seront également évaluées et les résultats disponibles "courant 2014". L'essai hospitalier Alpadir est complémentaire de l'essai Bacloville (comparatif contre placebo) en ville, lancé fin mai, sous la houlette du Pr Philippe Jaury et qui a déjà recruté les deux-tiers de ses participants (216 sur 320).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...1

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 35

Pour les Français, les médecins prescrivent trop... sauf le leur !

.

Touche pas à mon toubib ! La dernière enquête de la Drees confirme une fois encore un attachement fort à son médecin traitant. 88 % de nos... 6

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir