Diabète de type 2 : l’étonnante prise de position du CNGE
Brève

Diabète de type 2 : l’étonnante prise de position du CNGE

09.11.2012

De toutes les positions scientifiques prises ces derniers mois par le Collège National des Généralistes enseignants (CNGE), c’est surement celle qui fera le plus polémique. Dans un communiqué diffusé cette fin de semaine, le conseil scientifique du CNGE estime en effet que «trop d’incertitudes» entourent le traitement médicamenteux du diabète de type 2. Dans la ligne de mire du Collège figure aussi la metformine, utilisée en première intention chez les diabétiques. «Ces traitements entraînent une baisse de l’hémoglobine glycosylée (HbA1C) dans des essais cliniques de courtes durées (3 à 12 mois). Cependant, aucun de ces médicaments, y compris la metformine, n’a prouvé qu’il diminue la morbidité et/ou la mortalité dans un essai clinique randomisé en double-insu. Nous ne disposons donc pas de données fiables sur le rapport bénéfices/risques de ces médicaments», observe le CNGE.

Estimant que cette situation n’est «pas conforme à ce que les patients diabétiques et leurs médecins généralistes sont en droit d’attendre de la médecine moderne», son conseil scientifique réclame donc «des essais cliniques randomisés en double-insu (...) afin d’évaluer les traitements antidiabétiques sur des critères de morbimortalité». Ces essais sont «indispensables pour prescrire aux patients des traitements dont l’efficacité et les risques auront été correctement évalués», martèle le communiqué du Collège, qui ne manquera pas de faire débat dans la communauté scientifique et au sein de la profession. Cette logique, si on la poussait jusqu’au bout, conduirait-elle à administrer des placebos à certains patients diabétiques de type 2 ?

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...6

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... 2

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir