Dépassements : le SML pose quatre conditions
Brève

Dépassements : le SML pose quatre conditions

19.10.2012

Il a quitté, mécontent, la dernière réunion de négociation jeudi vers 4 heures du matin, un peu avant les autres. Apparemment, cela lui a valu un coup de fil matinal de la ministre de la Santé elle-même. Et visiblement, il apprécie qu’on ait besoin de lui pour signer un éventuel avenant conventionnel dans la nuit de lundi à mardi prochains... Christian Jeambrun, président du SML a réuni son conseil d’administration jeudi et il a expliqué vendredi à la presse que son syndicat ne signerait d’accord sur les dépassements en début de semaine prochain qu’à quatre conditions. Premièrement il demande que l’idée d’un plafonnement du secteur 2 soit clairement abandonné. Deuxièmement, il réclame que les sanctions pour dépassements abusifs fassent l’objet d’un ciblage préalable au niveau national. Troisièmement, il exige un engagement ferme et pérenne des complémentaires de l’Unocam sur leur participation à la prise en charge des dépassements dans le cadre du nouveau «Contrat d’accès aux soins». Enfin, dernière exigence du SML : un plan de revalorisation du secteur 1 pour trois ans qui soit ferme et «non soumis aux stabilisateurs économiques», qui imposent un délai de six mois avant l’application d’une hausse tarifaire. Sur ces quatre points, Christian Jeambrun se prévaut de l’unanimité des membres de son conseil d’administration. Mais si l’on gratte un peu, il n’est pas loin de reconnaitre que les points n° 1 et n° 3 ne sont pas loin d’être satisfaits et qu’il pourrait peut-être s’engager sans que la totalité des exigences du point 4 soient remplies... Reste l’engagement des complémentaires sur le long terme, qui pourrait finalement s’avérer déterminant pour que le SML accepte de signer l’avenant n°8 de la convention médicale.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Hypothyroïdie

Hypothyroïdie : la recette en 10 points de la HAS pour être pertinent

La HAS vient de publier un document rappelant les dix points clefs d'une prise en charge pertinente des patients atteints d'hypothyroïdie. ...1

Prise en charge de l'homéopathie : la HAS peut officiellement lancer son évaluation

Granules

Chargée l'été dernier par le ministère de la Santé de se prononcer sur le « bien-fondé des conditions de prise en charge et du... 1

Implants pelviens : l'Ansm renforce la surveillance et les contrôles

Pelvis

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ne lâche pas l'affaire ! Elle vient d'informer qu'elle... Commenter

Gastro-entérologie LE SYNDROME DE CHILAÏDITI Abonné

Cliché 1

Le signe et le syndrome de Chilaïditi sont des entités rares et secondaires à une interposition colique entre le foie et le diaphragme... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir