Nouvelles propositions de la cnamts à la réunion de la "dernière chance"
Brève

Nouvelles propositions de la cnamts à la réunion de la "dernière chance"

17.10.2012

C’est parti pour la dernière séance ! Depuis le début de l’après-midi, Assurance maladie, syndicats de médecins et complémentaires ont entamé leur dernière réunion de négociations avec l’objectif de boucler aujourd’hui leurs négociations sur les dépassements d'honoraires. L’accord est en effet obligatoire ce 17 octobre, s'ils ne veulent pas que le gouvernement passe en force, via un amendement au PLFSS 2013 qui sera discuté la semaine prochaine à l’Assemblée Nationale.

Avant l’ouverture de la réunion, Frédéric van Roekeghem, directeur de l'Uncam, a annoncé à la presse qu'il allait proposer de fixer le seuil permettant de définir un dépassement excessif à 2,5 fois le tarif Sécu, soit 150%. Pour la consultation fixée à 28 euros chez un médecin spécialiste de secteur 1, seraient donc jugés excessifs des honoraires de plus de 70 euros. le patron de la cnamts a par ailleurs évoqué une enveloppe de 200 millions d’euros pour revaloriser le secteur 1. Trois pistes sont ouvertes par la cnamts pour cette revalorisation : création d’une consultation de sortie de l’hôpital, création d’une consultation plus spécifiquement destinée aux personnes âgées et renforcement du forfait médecin traitant.

De nombreux points restent néanmoins à définir et cette dernière séance pourrait se prolonger, jusque tard dans la nuit. Pendant ce temps, les internes de spécialité -redoutant une limitation de l’installation en secteur 2- occupent le terrain. Ils ont manifesté à Paris et sont appelés à faire grève ce jour pour faire pression sur les négociations.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir