Démission surprise du "ministre de la Santé" de l’Union Européenne
Brève

Démission surprise du "ministre de la Santé" de l’Union Européenne

17.10.2012

Le commissaire européen en charge de la Consommation et de la Santé, le Maltais John Dalli, a été contraint mardi à démissionner, suite à sa mise en cause dans une enquête de l'Office européen de lutte antifraude (Olaf). John Dalli a confirmé son départ et annoncé son intention de se défendre pour démontrer que les assertions de l'Olaf «sont fausses».

L'Olaf a agi à la suite d'une plainte d'une entreprise suédoise, Swedish Match, qui dénonçait le fait qu'un entrepreneur maltais l'avait approchée en faisant valoir ses contacts avec le commissaire européen à la Santé pour influencer une proposition de loi sur les produits du tabac. Il s'agissait d’obtenir la levée de l'interdiction de vente dans l'UE du snus, une poudre de tabac humide à mâcher, fabriquée notamment par Swedish Match et dont la vente n'est autorisée qu'en Suède et en Norvège.

Les conditions du départ du "ministre de la Santé" de l’Europe sont néanmoins assez floues. D’abord, parce que la Commission européenne s’évertue à qualifier de démission ce que l’intéressé désigne comme un limogeage. Ensuite, parce que la Commission européenne a reconnu que le rapport de l'Olaf, qui lui a été remis lundi, n'a pas permis de trouver de preuve concluante sur une «participation directe» de John Dalli dans une tentative de corruption et de trafic d'influence, mais considère que le commissaire était informé des démarches de l'entrepreneur maltais. Aucune trace de versement d’argent n’a toutefois été relevé.

«J'ai un sentiment de déjà vu», a confié John Dalli au journal Malta Today, faisant référence à sa démission du gouvernement maltais en 2004 à la suite d'accusations qui se sont révélées infondées. C’est Maros Sefcovic, commissaire en charge de l'administration, qui assurera l'intérim de John Dalli jusqu'à la désignation d'un nouveau commissaire par Malte pour remplacer ce dernier.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Ordinateur

17 000 généralistes pré-inscrits de force à un DPC, l'ANDPC rassure et sanctionne

Le phénomène n’est pas nouveau, mais il n’avait jamais pris une telle ampleur. Le week-end dernier, 17 000 généralistes ont reçu un email les informant qu’ils avaient été pré-inscrits à une action...4

Prescription en pharmacie, médecin traitant désigné : la CSMF fustige la « frénésie réglementaire » des députés

Conf CSMF

« La plupart des députés connaissent très très mal nos affaires, ils racontent n'importe quoi », « on a vu des amendements très variés, (…)... 1

Les députés suppriment le numerus clausus et rétropédalent sur le stage obligatoire en désert

NC

L'Assemblée nationale a approuvé mardi la suppression, pour la rentrée 2020, du numerus clausus qui limitait depuis 1972 le nombre... 2

Gastro-entérologie LE SYNDROME DE CHILAÏDITI Abonné

Cliché 1

Le signe et le syndrome de Chilaïditi sont des entités rares et secondaires à une interposition colique entre le foie et le diaphragme... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir