Les laboratoires de biologie évoquent la suppression de 8000 emplois
Brève

Les laboratoires de biologie évoquent la suppression de 8000 emplois

09.10.2012

Visés par le PLFSS 2013, les laboratoires d'analyses pourraient perdre jusqu'à 8.000 emplois si le gouvernement persistait, selon le président du syndicat des biologistes. «C'est une septième baisse consécutive, nous en avons déjà subi six depuis 2004», a déclaré François Blanchecotte. Malgré les baisses imposées de leurs tarifs, les laboratoires avaient jusqu'ici vu leurs chiffres d'affaires progresser. Mais cette année, pour la première fois, ils régressent légèrement. «La Caisse Nationale d'Assurance Maladie le reconnaît dans son rapport de mois de juillet, en disant que la biologie est entre -1,4 et -1,6%», a souligné François Blanchecotte. «Aujourd'hui nous n'avons plus le choix, sinon de licencier, si ces prélèvements budgétaires sont maintenus», a t-il prévenu.

Le secteur de la biologie médicale libérale compte 4.000 laboratoires de tailles diverses dans toute la France et emploie 45.000 salariés pour un chiffre d'affaires global de 4 milliards. Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013 prévoit dans les économies à réaliser une ponction de 155 millions d'euros de baisses de tarifs sur les actes des laboratoires et des cabinets de radiologie.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...6

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... 2

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir