Maladie de Lyme : un pharmacien et une biologiste jugés à Strasbourg
Brève

Maladie de Lyme : un pharmacien et une biologiste jugés à Strasbourg

18.09.2012

Deux partisans de méthodes alternatives de détection et de traitement de la maladie de Lyme ont comparu mardi devant le tribunal correctionnel de Strasbourg pour escroquerie à l'assurance maladie et exercice illégal de la pharmacie. Viviane Schaller, 64 ans, ancienne gérante d'un laboratoire d'analyses biologiques strasbourgeois, est poursuivie pour avoir appliqué pendant des années, sur des milliers de patients dans toute la France, un protocole de test non homologué par les autorités sanitaires, ce qui a conduit la sécurité sociale à plus de 192.000 euros de remboursements indus. Viviane Schaller ne conteste pas avoir pratiqué des tests en dehors du cadre réglementaire. A la barre elle l’a justifié par l’insuffisance, selon elle, des tests actuels. Son laboratoire a été fermé par l'Agence régionale de santé en mai. A ses côtés comparaît Bernard Christophe, 63 ans, diplômé en pharmacie, mais non inscrit à l'ordre des pharmaciens, poursuivi pour avoir fabriqué et commercialisé hors du cadre réglementaire un remède contre la maladie de Lyme baptisé "Tic Tox". Ils encourent tous deux jusqu'à cinq ans de prison et une forte amende.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Moins chers, mais source d'inégalités : un bilan mitigé des réseaux des soins

Les assureurs complémentaires rêvent toujours de pouvoir contracter avec les médecins. Une enquête menée par l'IGAS montre que plus des trois quarts des mutuelles, institution de prévoyance ou...Commenter

Bactéries résistantes : pas assez de traitements innovants en développement, selon l'OMS

.

Face à la menace croissante des bactéries résistantes la production de nouveaux antibiotiques n'est pas à la hauteur, selon l'OMS. Dans un... 2

Dépassements : la Cour des comptes casse le CAS

.

Leurs effets seraient "limités et très coûteux". Dans son rapport 2017 sur le financement de la Sécu, la Cour des comptes n'y va pas de... 1

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir