La canicule commence à refluer mais la vigilance est maintenue
Brève

La canicule commence à refluer mais la vigilance est maintenue

20.08.2012

Ce lundi, la vague de chaleur qui envahit la France depuis ce week-end, la plus sévère jamais connue après le 15 août avec des températures dépassant les 40 degrés, commence à décroître même si très légèrement. Les températures vont rester élevées dans plusieurs régions et l'alerte orange devrait rester encore en place dans les 33 départements concernés. Les régions Alsace, Bourgogne, Franche-Comté, Limousin, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Auvergne, Midi-Pyrénées, Centre, Lorraine, Aquitaine, Champagne-Ardenne ont été particulièrement touchées par la canicule. Cependant, il devrait faire un peu plus doux dans l'après-midi, sans pour autant revenir aux normales saisonnières : « l'air atlantique finit par arriver » note-t-on à Météo France. « Le pic de chaleur est derrière nous, mais il continuera à faire chaud, et on va rester au-dessus des seuils de vigilance ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le maire de Bourges veut obliger les nouveaux médecins à s'installer trois ans dans les déserts

Voilà qui ne devrait pas plaire aux partisans de la liberté d'installation. Dans une lettre ouverte au président de la République, le maire de Bourges Pascal Blanc (MR), demande à Emmanuel Macron d...17

Un généraliste mayennais condamné à rembourser 150 000 euros, après avoir escroqué des patients

Lecteur de carte vitale

Deux ans d’emprisonnement avec sursis, une privation de droits civiques et civils et l’obligation de rembourser les victimes : la sanction... 13

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

.

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir