Hollande s’engage sur la contribution de la France sur le Sida
Brève

Hollande s’engage sur la contribution de la France sur le Sida

23.07.2012

La France est le deuxième contributeur au Fonds mondial contre le sida et elle entend visiblement le rester si l’on en croit le message vidéo adressé lundi par François Hollande à la Conférence mondiale sur le Sida. «La France entend poursuivre sa participation, mais aussi la diversifier», affirme le président. «Nous voulons créer des financements innovants, supplémentaires, c'est le sens de la taxe sur les transactions financières que mon pays a décidé de mettre en place dès le 1er août. Au sommet du G20 et de Rio, j'ai proposé d'élargir cette taxe à l'échelle de l'Europe et du monde de façon à ce que nous puissions verser des sommes nouvelles à la lutte contre le Sida», a t-il rappelé en introduction de la séance plénière de la conférence AIDS 2012 sur le thème de la fin de l'épidémie du Sida. Le chef de l’Etat français a estimé également que «c'est avec la jeunesse que nous gagnerons la bataille. C'est elle qui est la première victime de la maladie, c'est donc avec elle que nous devons cultiver l'espoir de la faire reculer.» En conclusion de son message, François Hollande a rebondi sur le thème de cette 19ème Conférence: «Il dépend désormais de nous d'arrêter l'épidémie du Sida, si nous le décidons, nous le pouvons.»

Il y a huit jours, le 16 juillet, François Hollande avait reçu, à l'Elysée, des représentants de la lutte contre le sida : Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine, et Jean-François Delfraissy, directeur de l'Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales (ANRS), ainsi que Bruno Spire, président de l'association Aides, Eric Fleutelot (sidaction), et Vincent Pelletier (association "Coalition Plus"). A Washington, à partir de mardi ce sont Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, Geneviève Fioraso (Enseignement supérieur et Recherche) et Mireille Guigaz, ambassadrice chargée de la lutte contre le sida, qui représenteront le gouvernement français.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 6

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir