Ile-de-France : un tiers des patients ne passent pas par leur médecin traitant
Brève

Ile-de-France : un tiers des patients ne passent pas par leur médecin traitant

06.07.2012

57 % des médecins spécialistes proposent des rendez-vous dans un délai compris entre 24 heures et une semaine, selon une étude menée par l'Union régionale des professionnels de santé (URPS) Ile-de-France auprès de 1 300 spécialistes franciliens. À noter : un tiers des patients des spécialistes sondés, prennent directement rendez-vous avec eux sans passer par leur médecin traitant (MT) ou par un autre professionnel de santé. « Ce recours direct est possible notamment en raison de la présence encore importante de médecins spécialistes en Ile-de-France (8 125 en activité), de leur proximité et de leur disponibilité » peut-on lire dans un communiqué de l’URPS Médecins d’Ile-de-France daté d’hier, jeudi. Cet accès direct se rencontre surtout en dermatologie et en ORL et, à un degré moindre, en psychiatrie et en rhumatologie tandis que la radiologie, la neurologie, la pneumologie et la cardiologie accueillent des patients majoritairement adressés par leur MT.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Jean-Paul

Contre les déserts, la CSMF appelle les médecins à la « solidarité intergénérationnelle »

« Le médecin est un acteur de la cohésion sociale dans les territoires, [...] nous devons avoir une réflexion sur notre responsabilité collective. » À l'occasion de la présentation de ses vœux, ce...8

300 euros par an pour stationner : les généralistes de Colmar montent au créneau

Voiture

À Colmar (Haut-Rhin), le stationnement « relève de l’exploit ». Et depuis le 1er janvier il en coûte 300 euros par an aux médecins et infirm... 7

Endométriose : la HAS et le Collège des gynécos publient enfin de nouvelles recos

Endométriose

La HAS et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) viennent de réactualiser et de publier les recommandations... Commenter

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir