Seuls 72% des actes médicaux sont « pleinement justifiés », selon les médecins
Brève

Seuls 72% des actes médicaux sont « pleinement justifiés », selon les médecins

02.07.2012

Selon l'enquête TNS effectuée sur un échantillon national de 803 médecins, (hospitaliers, spécialistes et généralistes libéraux), interrogés par internet du 27 avril au 4 mai, une immense majorité des médecins considère inutile certains actes médicaux, les médecins généralistes libéraux étant les plus catégoriques. Ils estiment que 68% seulement des actes se justifient, devant les médecins hospitaliers (74%) et les spécialistes libéraux (76%). Pour leur propre spécialité, l'ensemble des médecins estiment à 20% que les actes sont « souvent » justifiés, à 56% qu'ils le sont « parfois » et 24% « très rarement ». Chez les généralistes, les réponses sont de 27%, 59% et 14%.

Interrogés sur les raisons de ces actes superflus, les avis des médecins sont plus partagés.

« la demande des patients » est la raison la plus souvent évoquée par 93% des généralistes, puis vient « la peur du risque judiciaire » pour 58% de l’ensemble des médecins.

D'autres motifs font l'objet de réponses plus divergentes: « problème de formation des médecins » (39%), « absence de référentiels partagés par les professionnels » (37%, mais 49% parmi les médecins exerçant depuis moins de 10 ans), « absence de contrôle des pratiques » (27%, mais 42% parmi les hospitaliers et 15% chez les généralistes).

Le sondage a été commandé par la Fédération hospitalière de France (FHF), son président Frédéric Valletoux estimant mercredi dans Le Figaro que cette enquête « montre la maturité des acteurs du système de santé ». Mais, poursuit-il, « il ne faut pas imaginer que les 28% d'actes dont les médecins doutent de l'utilité puissent tous être supprimés. Sinon, nous aurions une médecine froide, mécanique, sans humanité ».

Mais, a conclu le président de la FHF, « il vaut mieux lutter contre ces actes que de décider leur déremboursement ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Logement et transport pour les internes, guichet d'accueil... : l'Eure met le paquet pour recruter des médecins

Avec seulement quatorze installations pour trente départs à la retraite au 1er janvier 2017, le département de l'Eure est un des plus sensibles en termes de démographie médicale. Pour répondre à...2

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

Faire ses visites à cheval, le quotidien d'un généraliste piémontais

Cheval

Au milieu des vignes plongées dans une brume épaisse, un homme galope à cheval. On se croirait dans un film sur le XIXe siècle, mais la... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir