Forte prévalence du VIH dans les bars gays de la Capitale
Brève

Forte prévalence du VIH dans les bars gays de la Capitale

29.06.2012

Les résultats de l’étude Prévagay1 révélés le 29 juin sont assez inquiétants concernant l’incidence du VIH parmi des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) qui fréquentent des établissements gay parisiens. Cette étude Prevagay a été menée en 2009 par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Agence nationale de recherches sur le sida auprès d’homosexuels masculins, âgés de 18 ans et plus, et fréquentant 14 bars, clubs, saunas ou backrooms parisiens. Parmi les 886 hommes interrogés et qui ont accepté un prélèvement de sang, 157 (soit 18%) étaient séropositifs pour le VIH, dont 31 (20 %) ignoraient leur infection au moment de l’enquête. L’étude rapporte une incidence de l’infection parmi les participants, c'est-à-dire le nombre de nouvelles infections par an rapporté à la population estimée à 3,8 pour 100 personnes par an; un taux plus élevé que sur l’ensemble de la France (1%).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...7

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... 12

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... 1

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir