Forte prévalence du VIH dans les bars gays de la Capitale
Brève

Forte prévalence du VIH dans les bars gays de la Capitale

29.06.2012

Les résultats de l’étude Prévagay1 révélés le 29 juin sont assez inquiétants concernant l’incidence du VIH parmi des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) qui fréquentent des établissements gay parisiens. Cette étude Prevagay a été menée en 2009 par l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Agence nationale de recherches sur le sida auprès d’homosexuels masculins, âgés de 18 ans et plus, et fréquentant 14 bars, clubs, saunas ou backrooms parisiens. Parmi les 886 hommes interrogés et qui ont accepté un prélèvement de sang, 157 (soit 18%) étaient séropositifs pour le VIH, dont 31 (20 %) ignoraient leur infection au moment de l’enquête. L’étude rapporte une incidence de l’infection parmi les participants, c'est-à-dire le nombre de nouvelles infections par an rapporté à la population estimée à 3,8 pour 100 personnes par an; un taux plus élevé que sur l’ensemble de la France (1%).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Non, nous ne sommes pas une « génération de feignants » », la lettre ouverte des remplaçants au Dr Antoine Perrault

Le maire de Saint Julien sur Sarthe (Orne), également généraliste fraîchement retraité, n’en finit pas de faire réagir après ses propos sur les remplaçants notamment. Fustigeant, ceux qu’ils...Commenter

À Niort, quatre médecins lancent un service de visite à domicile

Visite à domicile

À Niort (Deux-Sèvres), deux médecins en activité et deux jeunes confrères sur le point de présenter leur thèse, ont lancé lundi 21 janvier l... 8

La téléconsultation permet aux patients chroniques de voir plus souvent leur médecin traitant selon une étude

.

La téléconsultation dans le cadre du parcours de soins est remboursée depuis le 15 septembre dernier mais cette pratique est encore à la... 2

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir