Vitamine D : L’Académie préconise l’augmentation des apports.
Brève

Vitamine D : L’Académie préconise l’augmentation des apports.

21.06.2012

L’académie de médecine a présenté mercredi, une série de recommandations pour augmenter les apports en vitamine D, alors que près de 80% de la population française pâtit d’un déficit en vitamine D. Les agences de santé considèrent qu’une dose de 200 à 400 unités internationales (UI)/jour est suffisante. Mais le professeur Bernard Salle, néonatologue et membre de l’Académie nationale de médecine, indique que l’Académie estime qu’il faut augmenter les apports en vitamine D de 800 UI/jour à 1000 UI/jour en particulier pour les personnes à risque (personnes âgées, femmes enceintes, adolescents et enfants prématurés). Il serait également conseillé de supplémenter le nourrisson en vitamine D pendant son allaitement. L’académie considère qu’un taux de vitamine D mesuré par le test sanguin 25 hydroxy-vitamine D doit être d’au moins 30 nanogramme/millilitre (ng/ml ou 75 nmol/L) ce qui concerne seulement 20% de la population aujourd’hui. Au seuil de 20 ng/ ml, 60% des français sont aujourd’hui considérés comme modérément carencés avec un taux compris entre 30 et 10 ng/ml. Le Dr Salle ajoute : « il n’y a pas assez de vitamine D dans l’alimentation, il faudrait manger 400 g de saumon par jour pour avoir des apports en vitamine D. L’exposition au soleil est la seule source d’apport naturel en dehors des poissons gras» .

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite à domicile

À Niort, quatre médecins lancent un service de visite à domicile

À Niort (Deux-Sèvres), deux médecins en activité et deux jeunes confrères sur le point de présenter leur thèse, ont lancé lundi 21 janvier l'association « SOS Niort 79 », pour répondre aux demandes...6

L'aspirine en prévention primaire : le Jama pointe les risques de saignements majeurs

Aspirine

Un nouveau travail, publié par le Jama, montre qu'en prévention primaire, les bénéfices cardiovasculaires de l'aspirine sont contrebalancés... Commenter

La téléconsultation permet aux patients chroniques de voir plus souvent leur médecin traitant selon une étude

.

La téléconsultation dans le cadre du parcours de soins est remboursée depuis le 15 septembre dernier mais cette pratique est encore à la... 1

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir