Les implants PIP plus fragiles, mais pas cancérigènes
Brève

Les implants PIP plus fragiles, mais pas cancérigènes

18.06.2012

Des experts du NHS, le service de santé public britannique, ont décrété que les implants PIP, remplis de gel de silicone « frelaté », ne présentent aucun risque pour la santé des porteuses. Leur étude confirme que ces implants ont, en revanche, un taux de rupture supérieur à la normale : entre 15 et 30 % de chances de se déchirer après une dizaine d’année d’utilisation, contre 10 à 14 % pour les autres marques. Par contre leurs composants ne sont ni toxiques ni mortels, ni cancérigènes selon les experts. L’étude avait été réalisée par le NHS sur 240 000 implants de différentes marques placés sur 130 000 femmes en Angleterre.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Avenant télémédecine : les syndicats ont un mois pour signer

L'Assurance maladie a opéré quelques changements concernant l'avenant télémédecine depuis la dernière négo. Elle propose l'ouverture de la téléconsultation à « l'ensemble des patients au 15...Commenter

[Vidéo] Google AI travaille sur le diagnostic des cancers

Google AI

D'ici quelques années, verra-t-on arriver dans nos établissements de santé des appareillages de la marque Google ? Les premiers instruments... 1

Un médecin sur deux s'estime mal formé à la prévention du risque routier

.

Prescription d'anxiolytiques, addictions, personnes âgées… Le rôle du praticien dans la prévention des risques routiers est essentiel.... Commenter

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir