A l’Elysée, Lyon-Caen s’occupera de la santé et Yahiel du social
Brève

A l’Elysée, Lyon-Caen s’occupera de la santé et Yahiel du social

21.05.2012

François Hollande a nommé 31 personnes pour l'entourer à l'Elysée, selon trois arrêtés parus samedi au Journal officiel. C’est le Pr Olivier Lyon-Caen, chef du service neurologie de l'hôpital parisien de la Pitié Salpêtrière qui est nommé conseiller santé et recherche médicale. Il prendra donc la suite du généticien Arfnold Munnich qui tenait ce rôle pour Nicola Sarkozy. A l’Elysée, Michel Yahiel se chargera pour sa part des questions sociales. A noter par ailleurs que, parmi les huit militaires nommés à la présidence figure le médecin en chef Sergio Albarello.

A Matignon, Christophe Devys, ancien conseiller de Lionel Jospin et spécialiste de la protection sociale, a été nommé conseiller de Jean-Marc Ayrault, chargé des questions sociales.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Grand debat

Grand débatLes généralistes ont aussi des choses à dire

Le 15 mars a sonné la fin du Grand débat national lancé en réponse au mouvement social des Gilets jaunes. À l’occasion de cette concertation, l’institut Odoxa, en partenariat avec le groupe Nehs...Commenter

Notation des médecins : l’UFML-S veut mettre fin aux avis anonymes sur Google

Tablette

Google est-il vraiment votre ami ? La question peut se poser quand, en quelques clics, l’un de vos patients — ou un parfait inconnu — peut... 1

Manque de temps, rémunération, sécurité... ce qui freine les généralistes à faire des gardes

Agenda

En parallèle de la publication de son rapport annuel sur la permanence des soins ambulatoire (PDSA), l'Ordre des médecins a commandé à... 2

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir