Un rapport sénatorial sur les maladies infectieuses émergentes
Brève

Un rapport sénatorial sur les maladies infectieuses émergentes

15.05.2012

Un rapport sera présenté en juillet 2012 par la sénatrice (UMP) du Bas Rhin (Alsace) Fabienne Keller pour faire le point sur les décisions politiques destinées à contrer les menaces que font peser les maladies infectieuses émergentes.

Il s’agit surtout d’ "identifier les leviers pour un scenario optimal", a-t-elle indiqué mardi lors d’un point-presse en amont d’une journée « atelier de prospective » qui aura lieu le 24 mai au Sénat.

Le travail prospectif s'attachera à examiner les "différents scénarios de développement des futures pandémies" avec l’expérience acquise lors dernières crises sanitaires, comme celle du Sras (2003) ou de la pandémie du virus de la grippe A/H1N1 (2009). Il faut noter que la mondialisation, le changement climatique et la rapidité des échanges contribuent à une situation favorable à la dissémination des agents infectieux. Trois quarts des maladies infectieuses émergentes sont des zoonoses (maladies transmises des animaux vers l’homme) même s’il existe des transmissions interhumaines comme le SRAS ou les infections à germes multirésistants.

La sénatrice a souligné l’importance des professionnels de santé dans « l’information et la mise en œuvre des mesures » en soulignant leur capital de confiance auprès de la population. Ce risque de pandémie infectieuse n’est pas facile à appréhender. « Il faut accepter que l’on ne sait pas tout » a noté la sénatrice. « Mais, il faut se prémunir du scénario catastrophe »

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Jean-Paul

Contre les déserts, la CSMF appelle les médecins à la « solidarité intergénérationnelle »

« Le médecin est un acteur de la cohésion sociale dans les territoires, [...] nous devons avoir une réflexion sur notre responsabilité collective. » À l'occasion de la présentation de ses vœux, ce...8

300 euros par an pour stationner : les généralistes de Colmar montent au créneau

Voiture

À Colmar (Haut-Rhin), le stationnement « relève de l’exploit ». Et depuis le 1er janvier il en coûte 300 euros par an aux médecins et infirm... 7

Endométriose : la HAS et le Collège des gynécos publient enfin de nouvelles recos

Endométriose

La HAS et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) viennent de réactualiser et de publier les recommandations... Commenter

Gastro-entérologie L’APPENDAGITE Abonné

Appendagite

L’appendagite est souvent à l’origine d’un “ventre chirurgical”. Elle est due à des torsions, ou des inflammations d’appendices... 2

Nouvelles consultations VACCINATION, PEU DE VRAIES CONTRE-INDICATIONS Abonné

seringues

Obligation vaccinale ou pas, « un professionnel de santé peut évidemment ne pas vacciner un enfant présentant un état de santé particulier... Commenter

A découvrir