Verdict le 29 juin pour l’ex-préfète de Mende et son mari généraliste
Brève

Verdict le 29 juin pour l’ex-préfète de Mende et son mari généraliste

11.05.2012

Le procès en appel de l'ex-préfète de Lozère Françoise Debaisieux, condamnée en première instance à six mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende pour vols et détournement de biens, s'est ouvert vendredi devant la cour d'appel de Nîmes. Dans cette affaire, les deux co-prévenus sont tous les deux médecins: Françoise Debaisieux est ancien médecin scolaire et son époux, Hervé Debaisieux, 59 ans est médecin généraliste à Fumay dans les Ardennes. Le parquet de Mende avait fait appel du jugement de première instance rendu le 1er décembre à l'encontre de la prévenue, âgée de 58 ans, ainsi que de la relaxe de son mari soupçonné de recel dans cette affaire. En cause, quelque 14.000 euros de biens détournés de la préfecture de Mende puis restitués et une dizaine d'objets sans grande valeur, dont un manteau, retrouvés chez Mme Debaisieux ou chez sa fille. L'ex-préfète avait plaidé la bonne foi et son ignorance des règles de la préfectorale, carrière qu'elle avait embrassée tardivement après un parcours sans tâche comme médecin puis à la Ddass et la Drass des Ardennes. Elle avait fait valoir qu'elle croyait que les biens achetés avec l'argent public, et dont elle avait gardé toutes les factures, étaient attachés à la fonction et non à la préfecture, et qu'elle pouvait les emmener à son domicile. Elle encourt 10 ans de prison et 150.000 euros d'amende.

A l’audience vendredi, deux ans de prison avec sursis et 20.000 euros d'amende ont été requis contre l'ex-préfète de Lozère Françoise Debaisieux. L’avocat général a également requis 5.000 euros d'amende à l'encontre du Dr Hervé Debaisieux pour recel. Le verdict devrait être rendu le 29 juin

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Strasbourg

À Strasbourg, des généralistes réunis pour une formation, confinés pendant la fusillade

Les médecins du syndicat Agjir, antenne locale alsacienne de ReAGJIR, le regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants, réunis mercredi soir à Strasbourg, devaient vivre...Commenter

Dépistage des cancers cutanés : le seul examen visuel ne suffit pas

Mélanome malin

À l’heure où s’ouvre à Paris le congrès annuel de la société française de dermatologie, cette revue Cochrane tombe à pic. Selon la conclusio... Commenter

Après l'enquête ‘Implant Files’, les industriels répondent

Radiographie du thorax d'un homme atteint de cardiomégalie montrant un pacemaker ou stimulateur cardiaque

Suite à l’enquête journalistique internationale « Implant Files » dénonçant les défauts d’évaluation, de surveillance et de traçabilité des... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir