Cancer du col : le CNGE mobilise pour le dépistage
Brève

Cancer du col : le CNGE mobilise pour le dépistage

11.05.2012

Les médecins traitants sont trop rarement destinataires des résultats de frottis lorsqu’ils ne les ont pas réalisés eux-mêmes. Le Collège national des généralistes enseignants (CNGE) regrette cet état de fait et dans un communiqué demande «que soit rapidement mis en place le dépistage organisé des lésions précancéreuses et du cancer du col de l’utérus tel que proposé par la HAS et que le résultat des frottis soit systématiquement adressé au médecin traitant, responsable de la coordination du dépistage, même s’il ne l’a pas réalisé lui-même.» Encourageant par ailleurs les médecins traitants «à s’impliquer davantage dans le dépistage, en étant particulièrement attentifs aux femmes socialement défavorisées,» le CNGE que préside Vincent Renard rappelle que moins de 60% des femmes ont des frottis réguliers, qu’en revanche 54% des femmes sont dépistés à un rythme trop fréquent et qu’au total, «si le même nombre de frottis étaient réalisés mais au rythme recommandé, 90 % des femmes concernées pourraient bénéficier du dépistage.»

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite cabinet éphémère Pontarlier

Déjà 2 000 consultations et une visite de délégation ministérielle pour le cabinet éphémère de Pontarlier

Déjà 2 000 consultations pour le cabinet éphémère de Pontarlier depuis son ouverture le 5 octobre dernier ! L'établissement, où cinq généralistes (trois en activité dans la région et deux retraités...5

Les jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négo sur la télémédecine

.

Les représentants de jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négociation conventionnelle sur la télémédecine. D'après... Commenter

Les médecins satisfaits de leur travail mais pas de leurs conditions de travail

Smileys

Les médecins ont la sinistrose ? Pas si sûr, d’après le dernier baromètre santé Odoxa et MNH Group réalisé auprès de 434 médecins libéraux... 2

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir