Le patient américain, plus dépensier, mais pas forcément mieux soigné
Brève

Le patient américain, plus dépensier, mais pas forcément mieux soigné

04.05.2012

Les Américains dépensent pour leur santé plus que n’importe quel autre peuple. Les chercheurs du Commonwealth Fund viennent en effet de montrer que les Etats-Unis ont dépensé près de 8.000 dollars par personne en 2009 en soins de santé, alors que, sur la même période, la Norvège et la Suisse y ont consacré deux tiers de ce montant, le Japon et la Nouvelle-Zélande seulement un tiers. Au total, les dépenses en soins médicaux ont représenté plus de 17% du produit national brut (PNB) américain en 2009, contre 12% ou moins dans la plupart des autres pays industrialisés et même moins de 9% au Japon, pays dont les dépenses de santé représentent la plus faible part du PNB, avec moins de 9%. Les auteurs de l’étude avancent le prix des services de santé, le recours plus fréquent à des techniques d’imagerie médicale comme les IRM et le coût des hospitalisations aux USA pour expliquer le différentiel avec les autres pays développés.

Le plus préoccupant pour les autorités américaines est que ce record de dépenses n’est pas vraiment corrélé aux performances du système de santé, selon cette fondation américaine qui vise à promouvoir l’exellence des systèmes de soins médicaux. Certes les Etats-Unis obtiennent de bons résultats par rapport aux 12 autres pays industrialisés analysés en ce qui concerne le taux de survie des patients atteints d'un cancer du sein et du colon. Mais ils présentent d'importants taux de décès provoqués par l'asthme ou des amputations de membres inférieurs dues au diabète. En outre, ils ne font pas mieux que la moyenne pour ce qui est des décès à l'hôpital à la suite de crises cardiaques et d'attaques cérébrales.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le Pr Grimaldi propose d'autoriser les étudiants recalés et « motivés » à s'installer cinq ans dans un désert

Au lendemain des annonces de suppression du numerus clausus et des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), le Pr André Grimaldi, professeur émérite en diabétologie au CHU de la Pitié,...20

Une interne bordelaise lance une websérie sur YouTube pour sensibiliser les étudiants au suicide

.

Pour sensibiliser les étudiants au sujet du suicide, Marine Quéroué, interne en santé publique à Bordeaux, a lancé le 10 septembre une... 1

Les généralistes toujours frileux sur la vaccination en pharmacie

vaccination

L’expérimentation pour la vaccination antigrippale en pharmacie va rentrer dans sa deuxième année. Les Hauts-de-France et l’Occitanie vont... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir