DPC : CSMF et SML prennent de vitesse le Collège de la médecine générale
Brève

DPC : CSMF et SML prennent de vitesse le Collège de la médecine générale

27.04.2012

"Alors que la médecine générale est désormais une spécialité médicale à part entière, il est indispensable de créer au sein de la FSM (Fédération des Spécialités Médicales) un Conseil National Professionnel de la Médecine Générale." Lassés de plaider en ce sens au sein du Collège de la médecine générale, Michel Chassang et Christian Jeambrun, présidents de la CSMF et du SML, ont pris le 28 avril l’initiative de bâtir eux-mêmes cette structure avec leurs associations de formation respectives, l’ACFM et Formunof pour la Conf’ et l’AFML pour le SML. Des contacts auraient déjà été pris par eux avec la FSM pour engager des discussions.

Dans un communiqué commun, les cinq organisations justifient leur démarche par des raisons pratiques : "Il s’agit d’une démarche pragmatique qui s’inscrit dans une logique d’unité du corps médical pour permettre à la médecine générale de rejoindre les autres spécialités médicales qui ont chacune leur conseil national professionnel et sont réunies au sein de la FSM." Jouant l’ouverture, ils ajoutent que "la composition de ce Conseil National Professionnel de la Médecine Générale devra inclure, comme c’est le cas pour les autres spécialités, l’ensemble de la communauté des médecins généralistes libéraux, salariés et hospitaliers."

Même si leur communiqué prend soin d’inviter le Collège de Médecine Générale "à se joindre à cette initiative," la démarche risque de passer pour une déclaration de guerre au sein du Collège que préside le Pr Pierre-Louis Druais et dont la majorité a jusqu’alors refusé de faire entrer la médecine générale au sein de la Fédération des Spécialités Médicales que préside le Pr Olivier Goëau-Brissonnière. En mars, de premières escarmouches avait été observées autour des nominations de médecins généralistes au sein de la Commission scientifique indépendante (CSI), un organisme qui doit jouer un rôle important dans la définition des objectifs annuels de formation et dans la validation des opérateurs. Le Collège de médecine générale avait vigoureusement protesté, furieux que toutes ses propositions n’aient par été retenues par le ministre. MG France et la FMF s’était associé au tollé. A l’inverse, CSMF et SML affichaient une tranquille satisfaction.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
L'Ordre signe une convention avec la Carmf

Un nouveau Numéro vert sera mis en place en 2018 pour venir en aide aux médecins en souffrance

Afin d'apporter une aide aux médecins en souffrance, l'Ordre des médecins a signé ce mercredi après-midi une convention avec la CARMF et le Centre national de gestion (CNG). « Nous avons décidé de...Commenter

« On n'est pas là pour payer des montures Chanel à tout le monde » : Guy Carlier se paie Agnès Buzyn

Guy Carlier

La réponse d'Agnès Buzyn à une question sur le remboursement à 100 % des frais d'optique lors d'un entretien avec l'association des... 4

Les généralistes fument deux fois moins que les Français

Cigarette écrasée

Un bon point pour les généralistes ! Les omnipraticiens fument beaucoup moins que la moyenne des Français, nous apprend un rapport de Santé... 1

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir