Schmallenberg : le virus continue sa progression en France
Brève

Schmallenberg : le virus continue sa progression en France

23.04.2012

Le virus Schmallenberg, qui touche principalement les moutons mais aussi les chèvres et les bovins, chez lesquels il provoque des malformations à la naissance, continue sa progression puisqu'il touche désormais 1.303 élevages, selon un décompte officiel. Ce virus, identifié pour la première fois en novembre 2011 dans la ville allemande dont il porte le nom, a été détecté dans 71 nouvelles exploitations françaises depuis le dernier décompte du 13 avril, précise le ministère de l'Agriculture. Quelque 49 départements sont concernés par cette maladie d'élevage qui peut se manifester par de la fièvre, une chute de production ou des malformations à la naissance. Les ovins sont les premiers touchés, mais on compte aussi 188 élevages bovins et 17 élevages caprins. Ce virus n'est pas contagieux d'un animal à l'autre, mais il est transmis par des insectes, a rappelé le ministère. La France figure en tête de liste des pays européens touchés par le virus.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les futurs internes ont donc choisi leur discipline et leur lieu...2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Alzheimer : deux tiers des Français ne sauraient pas qui consulter

.

Alzheimer arrive en deuxième position des maladies qui font le plus peur aux Français (20% des réponses), derrière le cancer (38%) et à... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir