Le Sénat préoccupé par la santé des étudiants
Brève

Le Sénat préoccupé par la santé des étudiants

21.04.2012

La commission des Affaires sociales du Sénat, présidée par la communiste Annie David, a mis en place un groupe de travail consacré à la protection sociale et à la santé des étudiants, a indiqué vendredi un communiqué du Sénat. Le groupe, dont les rapporteurs sont le socialiste Ronan Kerdraon et l'UMP Catherine Procaccia, a entamé ses travaux par l'audition des organisations étudiantes qui ont manifesté « leur soutien au système, qui existe depuis 1948, de gestion déléguée des prestations maladie par les mutuelles d'étudiants au nom du régime général". Elles ont estimé que ce système "permet d'apporter des réponses adaptées aux spécificité de la population" mais ont insisté sur l'importance "d'une politique dynamique et cohérente de prévention". Le président de l'Unef, Emmanuel Zemmour, a relevé, rapporte le communiqué, que "les restes à charge progressent et les dispositifs d'aide pour accéder à une complémentaire santé ne sont pas efficaces pour les étudiants", soulignant que "dorénavant, les renoncements aux soins concernent également des soins courants". Il a fustigé le "manque de financement par l'Etat" qui met en difficulté les mutuelles. Pour Philippe Loup, président de la Fage, "en cas de souci financier", le budget consacré à la santé est "le premier à être sacrifié par les étudiants". Il constate que "les services universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé ne réussissent pas à remplir leurs missions". Il propose leur rattachement aux Crous (Centres régionaux des oeuvres universitaires et scolaires). Steven Da Cruz, président de Promotion et défense des étudiants (PDE), « a regretté les attaques lancées contre le régime délégué étudiant et évoqué un risque de crise sanitaire, du fait de financements insuffisants ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir