Trop de généralistes prescrivent des dosages de PSA selon la Cnamts
Brève

Trop de généralistes prescrivent des dosages de PSA selon la Cnamts

05.04.2012

La modération dans la prescription du dosage de PSA sera-t-il le prochain objectif dans le P4P des médecins généralistes ? Frédéric Van Roekeghem reconnaît désormais qu’il l’aurait bien intégré dans les objectifs de santé publique du paiement à la performance. Mais, lors de la négociation de la convention, le président de la Cnamts y avait renoncé, faute, dit-il, d’un consensus complet sur l’utilité ou non de ces tests. Au lendemain d’un rapport publié par la HAS, qui a conclu mercredi à l’absence d’intérêt du dépistage de masse du cancer de la prostate par dosage de PSA, même pour les hommes à haut risque, le président de la Cnamts n’a en tout cas pas tardé pour rebondir sur cet avis. Dès jeudi 5 avril, la Sécu rendait en effet public des chiffres sur la fréquence des prescriptions de dosage de PSA par les médecins généralistes, alors même que ces examens sont désormais perçus comme inutiles par les experts de la HAS. En France, 75% des hommes de plus de 55 ans ont au moins réalisé un dosage de PSA sur une période de 3 ans à titre de dépistage. Un taux qui reste identique après 75 ans (76%). Ces dosages sont à 86% prescrits par des médecins généralistes.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir