Trop de généralistes prescrivent des dosages de PSA selon la Cnamts
Brève

Trop de généralistes prescrivent des dosages de PSA selon la Cnamts

05.04.2012

La modération dans la prescription du dosage de PSA sera-t-il le prochain objectif dans le P4P des médecins généralistes ? Frédéric Van Roekeghem reconnaît désormais qu’il l’aurait bien intégré dans les objectifs de santé publique du paiement à la performance. Mais, lors de la négociation de la convention, le président de la Cnamts y avait renoncé, faute, dit-il, d’un consensus complet sur l’utilité ou non de ces tests. Au lendemain d’un rapport publié par la HAS, qui a conclu mercredi à l’absence d’intérêt du dépistage de masse du cancer de la prostate par dosage de PSA, même pour les hommes à haut risque, le président de la Cnamts n’a en tout cas pas tardé pour rebondir sur cet avis. Dès jeudi 5 avril, la Sécu rendait en effet public des chiffres sur la fréquence des prescriptions de dosage de PSA par les médecins généralistes, alors même que ces examens sont désormais perçus comme inutiles par les experts de la HAS. En France, 75% des hommes de plus de 55 ans ont au moins réalisé un dosage de PSA sur une période de 3 ans à titre de dépistage. Un taux qui reste identique après 75 ans (76%). Ces dosages sont à 86% prescrits par des médecins généralistes.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 3

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir