Sarkozy pour le maintien de l’Ondam à 2,5%
Brève

Sarkozy pour le maintien de l’Ondam à 2,5%

04.04.2012

Le président-candidat a annoncé qu’il maintiendra, s’il est réélu, l’Ondam à son bas niveau de 2012, soit 2,5%, mais qu’il n’irait pas en deçà. «Je continuerai à prévoir une augmentation de dépenses de l’assurance maladie de 2,5 points, ce qui est déjà très sévère, car avec ça il faut faire tourner les hôpitaux, financer la recherche, financer la maladie. Je m’en tiendrai à cela», a-t-il déclaré mardi sur Canal +. Avant de préciser : «Il faut maîtriser les dépenses en restructurant la carte hospitalière, en faisant pression sur l’industrie pharmaceutique pour développer les génériques et baisser les prix des médicaments, mais je suis satisfait des résultats que nous avons obtenus sur l’assurance maladie».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...5

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... 10

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... 1

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir