Cancer du sein : mortalité en baisse selon une étude néerlandaise
Brève

Cancer du sein : mortalité en baisse selon une étude néerlandaise

21.03.2012

Une équipe néerlandaise rend public mardi des résultats favortables au dépistage du cancer du sein. Selon cette étude, le programme national de dépistage du cancer du sein mis en place aux Pays-Bas depuis 1989 a permis de faire baisser le taux de mortalité des patientes atteintes de cette maladie, qui augmentait jusqu'alors. «Comparé à la période 1986-1988, avant la mise en place de ce programme de dépistage, le taux de mortalité pour les femmes entre 55 et 79 ans atteintes d'un cancer du sein a chuté de 31% en 2009», a expliqué Jacques Fracheboud, chercheur du centre médical de l'Université Erasme de Rotterdam. L'étude doit être présentée mercredi à Vienne au cours du 8e Congrès européen sur le cancer du sein.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Infirmière

En direct des rencontres de ReAGJIR à Avignon Infirmière en pratique avancée : un métier pensé pour l’hôpital ?

Les infirmiers en pratique avancée (IPA) feront-ils évoluer la pratique des généralistes ? Les jeunes généralistes ont découvert les contours de la collaboration avec ces futurs professionnels ce...5

Un docu poignant sur les derniers jours d'un médecin de campagne sans successeur

Laine

C'est l'histoire d'un médecin de campagne. Un généraliste isolé, qui travaille à l'ancienne. De 7h30 à 21h30. Tous les jours sauf le... 15

La méditation en pleine conscience, solution pour prévenir le burn-out des soignants ?

Méditation

Prévenir l'apparition des risques psychosociaux est possible. Mercredi, lors du 4e colloque de l’association SPS (soins aux professionnels... 8

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir