Pétition en ligne pour la création d’un "Observatoire des suicides"
Brève

Pétition en ligne pour la création d’un "Observatoire des suicides"

10.03.2012

Le cabinet Technologia a lancé vendredi, en partenariat avec l'association France Prévention Suicides, un site internet destiné à recueillir des signatures de soutien pour la création d'un observatoire des suicides. Le site www.observatoiresuicides.fr vise à recueillir 44.000 signatures dans un premier temps, "afin de mettre la question de la prévention du suicide à l'ordre du jour et d'en faire une priorité de santé publique du prochain quinquennat", dit Technologia, société consacrée aux risques professionnels et que France Télécom avait appelé à la rescousse après la vague de suicides dans ce groupe. En France plus de 10.000 personnes se donnent la mort chaque année, mais Technologia constate une "absence de données", rendant difficile la mise en place de mesures de prévention. De fait, explique le Pr Michel Debout, psychiatre qui préside l'association France Prévention Suicides, les données officielles ont systématiquement "au moins deux ans de retard". Or, dit-il, "il y a vraiment des études à faire. Cela ne demanderait pas des moyens extravagants". Selon ses propres estimations, basées sur l'augmentation du nombre de chômeurs de plus de 600.000 en trois ans et le nombre de tentatives de suicides, la crise a provoqué une augmentation du nombre de morts "a minima" de 750 personnes. "Le chiffre auquel j'aboutis est certainement loin de la réalité", souligne-t-il. L'initiative de créer le site internet survient à la suite de "l'Appel des 44", lancé en mai dans Libération par 44 personnalités issues du monde de la santé, de la recherche, du monde syndical et intellectuel. Depuis, cet appel a recueilli de nouvelles signatures dont celles des confédérations CFE-CGC et FO, et notamment son secrétaire général Jean-Claude Mailly, ou du Grand Orient de France.Technologia et France Prévention Suicides disent également avoir sollicité les candidats à la présidentielle pour leur demander de se prononcer sur les propositions de l'appel, notamment celle visant à installer une mission interministérielle sur le suicide.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir