Tarifs hospitaliers: tout le monde mécontent
Brève

Tarifs hospitaliers: tout le monde mécontent

06.03.2012

Les nouveaux tarifs hospitaliers fixés récemment par le ministère de la Santé ne satisfont personne. La Fédération hospitalière de France (FHF), qui représente les hôpitaux estime que ces nouveaux tarifs «portent un coup dur au secteur hospitalier public». «Malgré la politique de communication du ministère et ses annonces faisant état d'une progression des tarifs de +0,19%, les hôpitaux publics devront faire face en 2012 à une baisse de leurs tarifs de -0,22%, compte tenu de la poursuite de la convergence tarifaire non justifiée avec les cliniques commerciales», poursuit la FHF. «Les hôpitaux verront donc une nouvelle fois leurs tarifs diminuer tandis que leurs charges progresseront (+3%), du fait notamment des décisions gouvernementales en matière salariale», argumente la FHF.

Mécontentement également des cliniques privées qui trouvent que l’hospitalisation privée méritait mieux que le relèvement de 0,19% de leurs tarifs, qui leur a été accordé également, car elles affirment avoir mieux maîtrisé leurs dépenses. «Traiter de manière identique, par une même augmentation de 0,19%, le secteur hospitalier privé qui a respecté l'an dernier le volume prévisionnel à 2,4% et le public qui l'a dépassé à 3,2%, c'est profondément injuste et inacceptable», a déclaré récemment Lamine Gharbi, président de la FHP-MCO, regroupant les cliniques privées de médecine, chirurgie et obstétrique.

Hôpitaux publics et cliniques privées protestent concernant l’autre versant de leur rémunération: les Migac (missions d'intérêt général et à l'aide à la contractualisation), versés essentiellement aux hôpitaux publics. Selon la FHF, l'enveloppe des Migac «ne progressera pas de 3,44% mais sera au contraire en diminution de -1,4%, sous l'effet du gel d'une partie des crédits, à hauteur de 415 millions d'euros en début de campagne». Enfin, la fédération des hôpitaux publics estime que la convergence tarifaire public-privé est «stupide dans son principe et dangereuse dans ses effets», tandis les cliniques trouvent sa mise en place trop lente...

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...6

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 40

La France est « championne » du monde des pays prescripteurs de médicaments chez la femme enceinte

Grossesse et medicaments

En France, 97% des femmes enceintes ont reçu au moins un médicament au cours de leur grossesse, selon une étude menée sur la période... 1

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir