Selon l’Observatoire des prisons trop de détenus malades meurent en prison
Brève

Selon l’Observatoire des prisons trop de détenus malades meurent en prison

05.03.2012

De nombreux détenus atteints de pathologies graves meurent toujours en prison sans avoir pu bénéficier de la mesure de suspension de peine «médicale», dix ans après l'adoption de la loi Kouchner, a déploré lundi l'Observatoire international des prisons (OIP). Selon l'Observatoire, «entre 600 et 700 personnes ont bénéficié d'une suspension de peine médicale depuis 2002, tandis que plus de 1.200 autres décédaient en détention».La loi du 4 mars 2002 devait permettre aux personnes détenues atteintes de pathologies graves de bénéficier d'une suspension de peine «médicale» pour être soignées et mourir dans la dignité dans le cas d'un pronostic vital engagé ou d'un état de santé durablement incompatible avec la détention. Mais solliciter l'octroi d'une suspension de peine pour raisons médicales relève d'un véritable parcours du combattant, selon l’OIP. Si bien que «de nombreuses personnes détenues décèdent avant que le juge ne se soit prononcé sur leur demande», assure l'OIP. La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a ainsi condamné la France le 21 décembre 2010 «pour ne pas avoir permis à une détenue malade et anorexique de 48 ans d'être soignée dans une structure adaptée».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 1

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 2

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir