Conflit ouvert entre les médecins et la Sécu de Polynésie
Brève

Conflit ouvert entre les médecins et la Sécu de Polynésie

03.03.2012

La Caisse de Prévoyance Sociale (CPS), la sécurité sociale de Polynésie française, connaît un important déficit de 16 milliards de francs Pacifique (134 millions d'euros), et a décidé d'augmenter les cotisations, mais aussi de réduire les remboursements des professionnels de santé. Dans ce contexte, les négociations avec les médecins libéraux ont échoué, alors que la convention qui les lie à la CPS prenait fin lundi. Seuls 23 des 179 médecins ont signé une nouvelle convention, soit 13% des praticiens. «Les médecins sont irresponsables, ils demandent à gagner plus. Si on fait ce qu'ils veulent, ça coûtera chaque année 800 millions (6,7 millions d'euros) en plus, qui d'ailleurs ne bénéficieront qu'à 25 spécialistes», a expliqué à l’Agence France Presse le président du conseil d'administration de la CPS, Ronald Terorotua. «On n'a jamais demandé à être augmentés, on demande simplement à maintenir nos tarifs; tout le monde en Polynésie fait grève pour être augmenté : nous on est simplement en conflit pour ne pas baisser nos honoraires», répond le docteur Pascal Szym, qui préside le syndicat des médecins libéraux de Polynésie française. Les médecins craignent aussi que les patients les plus démunis cessent de consulter, en raison de la baisse des remboursements.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
AT

Ses arrêts de travail mis sous tutelle, un généraliste « heureux » déplaque

« Ce sont 40 ans de bonheur, de doutes, de grandes joies mais aussi de moments douloureux qui prennent fin. Merci à vous, et bon vent à tous ». Ce petit mot, écrit à la main, s’adresse aux patients...14

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 13

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

.

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la... 6

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir