Virus de Schmallenberg : près d’un tiers des départements français touchés
Brève

Virus de Schmallenberg : près d’un tiers des départements français touchés

28.02.2012

Un premier cas de virus de Schmallenberg qui affecte les ruminants a été détecté en Indre-et-Loire, portant à 28 le nombre de départements touchés en France par cette épidémie, indique un communiqué de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP). La surveillance sanitaire a conduit à identifier «depuis fin janvier 277 élevages français touchés dans 28 départements, principalement situés dans le nord de la France, à l'exception des cas recensés dans la Charente, la Haute-Vienne, la Vienne, l'Indre et le Maine-et-Loire», précise le communiqué.

Ce virus a été identifié pour la première fois au Pays-Bas et en Allemagne en novembre dernier. D'autres foyers ont depuis été recensés en Belgique et plus récemment au Royaume-Uni, où il a été recensé dans 74 exploitations, a annoncé dimanche le ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales. Ce virus semble se transmettre de façon vectorielle, par l'intermédiaire d'insectes. En Angleterre, il aurait été transmis par des moucherons ayant traversé la Manche, portés par les vents.

«Il n'existe pour le moment pas de vaccin pour lutter contre ce virus. En l'absence de risque pour la santé publique et de réglementation spécifique, aucune mesure particulière n'est mise en oeuvre dans les élevages touchés», indique en France la DDPP, selon laquelle les éleveurs doivent cependant «prévenir leur vétérinaire sanitaire» en cas de suspicion.

Le virus de Schmallenberg provoque chez l'animal une raréfaction du lait, des dichroïsmes, mais aussi des malformations foetales, voire la mortinatalité. Il est particulièrement dangereux pour les femelles en gestation car il peut provoquer des avortements ou des malformations des foetus. Il est a priori non transmissible pour l’homme ets ans danger pour la santé humaine.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) se...27

Non la médecine libérale n'est pas morte : la Carmf réplique à Jean-Paul Delevoye

.

La Caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) n'a pas apprécié d'entendre Jean Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme... 3

La nomination au Conseil d'Etat du Pr Yves Lévy, époux d'Agnès Buzyn, fait polémique

.

Le Pr Yves Lévy, époux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, vient de quitter officiellement la présidence de l'Inserm. Le 12 octobre, il... 2

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir