Hollande veut réviser les lois bioéthiques
Brève

Hollande veut réviser les lois bioéthiques

23.02.2012

François Hollande a déclaré hier, mercredi, lors d'une visite au Génopole d'Évry, dans l’Essonne, que s'il était élu président, il demanderait au Parlement de revoir les lois bioéthiques, « afin d'autoriser la recherche sur les cellule ssouches embryonnaires ». « Une cellule-souche embryonnaire n'est pas un embryon », a-t-il souligné. Il a néanmoins nuancé ses propos en affirmant que ces recherches « devront être encadrées et soumises à des autorisations préalables délivrées par l'agence de biomédecine de manière à éviter toute marchandisation du corps humain ». Le candidat socialiste à l’élection présidentielle espère ainsi rattraper le « retard » de la France sur d’autres pays et endiguer la fuite de cerveaux en favorisant « le retour de postes de doctorants partis à l'étranger ». Pour Jean Leonetti, ancien rapporteur de la loi sur la bioéthique, « la proposition de Hollande est une transgression du respect dû à l’embryon ». Depuis 2004, la recherche sur les cellules souches embryonnaires est interdite, sauf dérogation. Un régime repris en 2011 contre l’avis d’une majorité de la gauche et notamment d’Alain Claeys, président socialiste de la Commission spéciale sur la révision de la loi de bioéthique qui avait été créée à l’Assemblée en 2010-2011. Dans un communiqué commun, les ministres de la Santé , Xavier Bertrand, et de la Recherche, Laurent Wauquiez, ont mis en garde mercredi, contre une «banalisation» de la recherche sur les cellules souche embryonnaires.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
AT

Ses arrêts de travail mis sous tutelle, un généraliste « heureux » déplaque

« Ce sont 40 ans de bonheur, de doutes, de grandes joies mais aussi de moments douloureux qui prennent fin. Merci à vous, et bon vent à tous ». Ce petit mot, écrit à la main, s’adresse aux patients...14

Bobologie, téléconsultation, renouvellements... les pharmaciens prêts à aider les généralistes dans le premier recours

.

Les premières auditions de la commission d'enquête pour l'accès aux soins se tenaient ce jeudi rue de l'Université. Les représentants des... 14

Pour la HAS, aucune situation clinique n'est incompatible avec la téléconsultation ou la télé-expertise

.

Alors que l'avenant conventionnel sur la télémédecine est en passe d'être signé par les syndicats, inscrivant ainsi dans le droit commun la... 6

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir