Le prix Nobel de Médecine Renato Dulbecco est mort
Brève

Le prix Nobel de Médecine Renato Dulbecco est mort

21.02.2012

L'Italien Renato Dulbecco, prix Nobel de Médecine en 1975 et grand expert en oncologie, est décédé aux Etats-Unis à l'âge de 97 ans. Né en 1914 à Catanzaro, dans le sud de l’Italie, il étudie médecine à Turin. Envoyé comme médecin de guerre d'abord sur le front français, puis en Russie il rejoint la résistance italienne anti-fasciste, toujours en tant que médecin. Il part ensuite travailler aux États-Unis où il commencera à s'occuper de recherche sur les tumeurs. Ses travaux aboutissent, en 1975, au prix Nobel de médecine, qu'il partage avec David Baltimore et Howard Temin, pour les travaux sur l'interaction entre les virus des tumeurs et le matériel génétique de la cellule. Rentré définitivement en Italie dans les années 90, il travaillait depuis auprès de l'Institut des technologies biomédicales de Milan et dirigeait la Commission nationale d'oncologie.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite à domicile

À Niort, quatre médecins lancent un service de visite à domicile

À Niort (Deux-Sèvres), deux médecins en activité et deux jeunes confrères sur le point de présenter leur thèse, ont lancé lundi 21 janvier l'association « SOS Niort 79 », pour répondre aux demandes...6

L'aspirine en prévention primaire : le Jama pointe les risques de saignements majeurs

Aspirine

Un nouveau travail, publié par le Jama, montre qu'en prévention primaire, les bénéfices cardiovasculaires de l'aspirine sont contrebalancés... Commenter

La téléconsultation permet aux patients chroniques de voir plus souvent leur médecin traitant selon une étude

.

La téléconsultation dans le cadre du parcours de soins est remboursée depuis le 15 septembre dernier mais cette pratique est encore à la... 1

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir