Lipolyse non invasive : gain de cause pour les médecins esthétiques
Brève

Lipolyse non invasive : gain de cause pour les médecins esthétiques

18.02.2012

Le Conseil d’Etat vient d’annuler l’interdiction des techniques non-invasives d'amincissement par "lipolyse" décidées par le gouvernement en avril 2011. Ces techniques devraient donc être de nouveau autorisées. Le Conseil d'Etat a en effet prononcé vendredi l'annulation de l'article 2 du décret du 11 avril 2011 portant sur l'interdiction des "techniques à visées lipolytique non invasives utilisant des agents physiques externes, sans effraction cutanée". Pour les trois techniques non invasives examinées (par ultrasons focalisés, radiofréquence et laser), "aucune complication grave n'a été rapportée", les complications sont "prévisibles et légères", "ne nécessitent aucun traitement" et les "effets indésirables disparaissent en quelques heures", selon l'arrêt.

En revanche, la haute juridiction a confirmé l'interdiction de cinq techniques de lyse adipocytaire qui présentent un caractère invasif, prononcée dans le cadre du même décret gouvernement d'avril 2011, en raison d'une "suspicion de danger grave". Le décret avait fait l'objet de demandes de suspension, présentées en référé devant le Conseil d'Etat, par des médecins et des sociétés utilisant ces techniques. Statuant sur ces demandes, le juge des référés avait déjà suspendu l'exécution du décret en juin 2011, en attendant le jugement sur les recours déposés "au fond".

Le ministère de la santé ne devrait toutefois pas en rester là. "La haute juridiction a confirmé l'interdiction de cinq techniques de lyse adipocytaire qui présentent un caractère invasif et qui sont les plus dangereuses. Seul est annulé l’article 2 concernant les techniques non invasives qui présentait des fragilités faute d'éléments justificatifs sur leur dangerosité," commentait un communiqué de la DGS quelques heures après la décision du Conseil d’Etat. Selon la Direction Générale de la Santé, un nouveau décret devrait intervenir d’ici à la fin du mois de mars. Puique de nouvelles recommandations de la HAS sur ces techniques sont attendues dans les semaines qui viennent.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...4

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 39

Le gouvernement ne généralisera pas le tiers payant fin novembre

.

"Nous ne sommes pas prêts techniquement à l'étendre". Alors que la loi Santé votée sous le quinquennat Hollande prévoyait la généralisation... 2

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir