Grands froids: l’Invs alerte sur les intoxications au monoxyde de carbone
Brève

Grands froids: l’Invs alerte sur les intoxications au monoxyde de carbone

31.01.2012

Le monoxyde de carbone, gaz invisible et inodore, peut être mortel en moins d'une heure, mettent en garde les autorités sanitaires, en rappelant qu'il est responsable d'une centaine de décès chaque année. Plus des trois quarts des Français (77,5%) sont équipés d'au moins un appareil de chauffage à combustion - chaudière, groupe électrogène, chauffe-eau, cuisinière, chauffage d'appoint ou cheminée- et sont donc potentiellement concernés par ce risque, selon l'Institut de veille sanitaire (InVS). Pourtant, parmi et eux, les trois quarts ne sont pas conscients d'avoir à leur domicile des appareils susceptibles d'émettre du monoxyde de carbone (CO), selon l'institut. La grande majorité des intoxications au monoxyde de carbone se produit de manière accidentelle dans l'habitat (85%). La chaudière reste la source d'intoxication la plus fréquente (42% des cas d'intoxications); mais on observe une augmentation importante des intoxication au CO dues à une utilisation inadaptée de groupe électrogène, notamment lors d'événements climatiques majeurs entraînant une coupure prolongée en alimentation électrique. Ceux-ci ne doivent jamais être placés dans un lieu fermé (maison, cave, garage...), mais doivent impérativement être installés à l'extérieur des bâtiments, souligne l'InVS. Selon l'InVS, depuis septembre 2011, 1.798 personnes ont été exposées à des émanations de CO. 297 ont été hospitalisées. L'InVS mentionne aussi 36 cas d'intoxication oxycarbonée provoquée par un groupe électrogène en local fermé. L'Inpes (éducation pour la santé) rappelle les réflexes à adopter en période hivernale dans un dépliant tiré à un million d'exemplaires qui expliquent les précautions à prendre (www.inpes.sante.fr).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Crise

Déserts médicaux Ces départements qui ne connaissent pas la crise

Alors que la France médicale se dépeuple de ses généralistes, une douzaine de départements semble encore échapper à la décrue. Attractivité naturelle du territoire, volontarisme des leaders, ou...6

Maladies non transmissibles : l'OMS s'inquiète

.

"Le monde n'est pas en bonne voie pour atteindre la cible" de réduire d'un tiers, sur la période 2015-2030, le taux de mortalité prématurée... Commenter

Prévention et concertation au programme de la Stratégie nationale de santé

.

Prévention, accès aux soins, qualité des soins, innovation... Agnès Buzyn a dévoilé ce matin les grands axes de la Stratégie nationale de... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir