Immunité : les PFC au banc des accusés
Brève

Immunité : les PFC au banc des accusés

25.01.2012

Les composants perfluorés (PFC) comme le téflon, notamment utilisés dans certains emballages alimentaires, diminue l'assimilation par l'organisme des jeunes enfants du vaccin contre le tétanos et la diphtérie, selon une étude parue mardi aux Etats-Unis. Cette recherche, dont les résultats ont été publiés dans le Jama du 25 janvier, est la première à montrer comment les PFC, transmis au stade prénatal par la mère et après la naissance par l'environnement, peuvent affecter l'assimilation d'un vaccin par l'organisme, soulignent les auteurs.

Les PFC ont la propriété de repousser l'eau, les matières et la poussière. Ils sont utilisés dans les climatiseurs, les poêles anti-adhésives, les imperméabilisants et certains produits anti-tâches. Ils peuvent aussi être présents dans les emballages alimentaires, notamment de la restauration rapide. A l’issue de cette recherche, son principal auteur, Philippe Grandjean, professeur de santé environnementale à l'Université de Harvard, se déclare surpris de l'effet très néfaste des PFC: «ils pourraient être plus toxiques pour le système immunitaire que l'exposition aux dioxines», estime-t-il.

Pour arriver à ce constat, l’étude a analysé des données provenant de 587 enfants recrutés à la naissance à l'hôpital national à Torshavn dans les Iles Féroé (Danemark) de 1999 à 2001 et suivis pendant plusieurs années. La réponse immunitaire de ces enfants aux vaccins du tétanos et de la diphtérie a été testée à cinq et sept ans. Le taux de PFC a été mesuré dans le sérum sanguin des mères durant la grossesse et dans le sérum de leur enfant à cinq ans, de manière à déterminer l'exposition à ces composants chimiques au stade prénatal et postnatal. Le doublement des concentrations des trois principaux PFC dans l'organisme de ces enfants âgés de 7 ans a entraîné une baisse de 49% des anticorps, ce qui accroît le risque chez ces enfants de ne pas disposer d'une réponse immunitaire suffisante à long terme pour les protéger contre le tétanos et la diphtérie, selon les auteurs.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...4

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 39

Le gouvernement ne généralisera pas le tiers payant fin novembre

.

"Nous ne sommes pas prêts techniquement à l'étendre". Alors que la loi Santé votée sous le quinquennat Hollande prévoyait la généralisation... 6

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir