Six mois avec sursis pour le généraliste régulateur de Bordeaux
Brève

Six mois avec sursis pour le généraliste régulateur de Bordeaux

20.01.2012

Le verdict est tombé vendredi après-midi pour le Dr Bernard Plédran, généraliste à Bordeaux, qui vient d’être condamné à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bordeaux. Cependant, le tribunal n'a pas prononcé d'interdiction d'exercer à l'encontre du médecin qui avait refusé, en décembre 2007, d’envoyer une équipe au domicile d’une patiente se plaignant de douleurs dorsales alors qu’il régulait les appels du SAMU Gironde. La patiente devait décéder ensuite d’une rupture de l’aorte. « J'ai fait mon travail, il y a eu une erreur qui n'est pas une erreur médicale mais qui est la fatalité, » s’est justifié le médecin avant d’ajouter : « je considère que je suis non coupable et que je suis le bouc émissaire d'une chaîne de décisions qui fait qu'on arrive à ça ». Inculpé de non assistance à personne en danger, cette peine est conforme aux réquisitions du ministère public la semaine dernière. Présent à lecture du délibéré, le médecin, par ailleurs responsable régional de MG France, et qui ne régule plus au sein du SAMU, a immédiatement indiqué son intention de faire appel.

Lors de l'audience vendredi 13 janvier, le Dr Plédran avait reconnu « s'être trompé de diagnostic » tout en arguant du manque de moyens du SAMU. Selon des extraits de la conversation entre la famille de la patiente décédée et le Dr Plédran, ce dernier avait lâché que « le gouvernement a organisé la pénurie en docteurs, maintenant on le prend en pleine g... ». Il avait également expliqué ne pas avoir compris que la patiente souffrait d'essoufflement. « Si je l'avais su, j'aurais agi autrement », avait-il assuré.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...Commenter

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... Commenter

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 7

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir