Eva Joly : plus de maisons de santé, des labos plus contrôlés et moins de pollution
Brève

Eva Joly : plus de maisons de santé, des labos plus contrôlés et moins de pollution

15.01.2012

"Une grande partie des maladies sont dus à la pollution de l'air, de l'eau, des aliments, à l'utilisation intensive de pesticides, au tratement massif des animaux d'élevage aux antibiotiques". C’est ce qu’affirme Eva Joly, candidate EELV à la présidentielle, qui a préconisé samedi la prévention des maladies grâce à la réduction des pollutions et de meilleures habitudes alimentaires, lors d'une visite à Rennes consacrée à la santé. "Il y a de plus en plus de cancers et de maladies chroniques, il est faux de dire qu'on ne sait pas pourquoi. La plupart d'entre elles sont des maladies de société", a-t-elle déclaré."Nous souhaitons agir beaucoup plus en amont sur les causes de cancer et de diabète pour que nos concitoyens tombent moins malades", a-t-elle ajouté. La candidate écologiste, qui s'exprimait à l'issue d'une visite du CHU rennais de Pontchaillou, a plaidé pour des habitudes alimentaires plus saines et "une agriculture paysanne sans chimie ni OGM, qui améliore la qualité de vie des paysans et des consommateurs". La candidate a également demandé "la fin des rentes de l'industrie pharmaceutique qui fait des bénéfices à deux chiffres et qui comme les autres multinationales ne paie pas d'impôts". A ce propos, Eva Joly a souhaité "une nouvelle façon de rémunérer les laboratoires pour les médicaments réellement innovants, en distinguant le prix de la recherche du prix du médicament". La candidate a également proposé la création de "maisons de santé accessibles à tous sur tout le territoire", face aux déserts médicaux et au "manque d'accès aux soins des plus démunis".

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 3

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir