Suspicion de gale dans un collège du Maine-et-Loire
Brève

Suspicion de gale dans un collège du Maine-et-Loire

10.01.2012

Une vingtaine d'élèves du collège Calypso de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire), soupçonnés d'avoir contracté la gale ont été renvoyés chez eux depuis une semaine pour soins, a-t-on appris lundi auprès de la direction de l'établissement. "Les premiers cas suspects ont été signalés le 3 janvier par l'infirmière du collège. Des élèves se sont plaints de démangeaisons et de symptômes qui pouvaient ressembler à la gale. Nous n'avons pas de certitude médicale absolue, mais nous avons préféré inviter les élèves à rentrer chez eux et à consulter leur médecin", a expliqué à l'AFP le principal du collège, Bertrand Sécher. Encore indéterminée, l'origine du foyer infectieux ne serait pas, selon le principal du collège, liée à l'établissement scolaire qui accueille 611 élèves, et n'a pas été fermé.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Sénatoriales : des généralistes font leur entrée au Palais du Luxembourg

Suite au renouvellement partiel du Sénat, plusieurs médecins généralistes vont entrer pour la première fois à la Haute Assemblée. ...Commenter

PMA, GPA, le grand libéralisme des Français

.

"La France est prête". C'est la ministre de la Santé qui le dit à propos de l'élargissement de l'accès à la PMA voulue par le gouvernement.... 4

Plan d'investissement, PLFSS : la semaine des bonnes et des mauvaises nouvelles pour la santé

.

Ce sera la semaine de toutes les annonces financières, y compris pour la santé. Le grand plan d'investissement de 50 milliards d'euros,... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir