Rumeur: une généraliste de l’Ile-de-Ré dévisse sa plaque
Brève

Rumeur: une généraliste de l’Ile-de-Ré dévisse sa plaque

06.01.2012

« Je suis au regret de vous informer que le cabinet est définitivement fermé. Pour toute urgence vitale, veuillez composer le 15 ». Le dernier généraliste à s’être installé sur l’Ile de Ré n’y sera pas resté bien longtemps. Le Dr Katia Vidouta avait vissé sa plaque en juillet 2009 à La Flotte-en-Ré. Elle vient d’afficher sur la porte de son cabinet qu’elle jetait l’éponge, apparemment vaincue par une rumeur folle qui désignait entre autres son époux comme responsables de la disparition de chats. Cela fait des mois que son cabinet faisait l'objet d'actes malveillants : croix gammées sur la porte, peinture noire, colle dans la serrure, excréments sur la voiture... Ses enfants ont été pris à partie à l'école. Son mari aussi, giflé en pleine rue en octobre dernier par une employée de mairie. Dans l’Ile, une pétition a finalement été mise en place par des patientes pour soutenir le praticien. Mais sa décision semble irrévocable: « C'est après une longue réflexion et beaucoup de douleur que je l'ai prise. Ce n'est pas un caprice. Je suis vraiment navrée pour mes patients d'avoir à les abandonner, je fais ça pour me protéger, moi et ma famille, expliquait récemment au journal Sud-Ouest le docteur Katia Vidouta, qui évoque aussi des raisons économiques pour justifier sa décision.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... 3

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 3

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir