Le CNPS s’inquiète du financement du DPC
Brève

Le CNPS s’inquiète du financement du DPC

04.01.2012

Alors que les décrets rendant effectifs le DPC sont parus dimanche au JO, le Centre national des professions de santé (CNPS) est toujours inquiet sur l’avenir du financement du dispositif. Selon lui, « le gouvernement n'a toujours pas apporté les garanties exigées quant au financement du DPC ». L’intersyndicale voudrait, en effet, que les fonds conventionnels dédiés à la formation continue des professionnels de santé « soient bien versés au financement du DPC en plus du produit de la taxe sur l'industrie pharmaceutique ». Pour le CNPS qui suppute des arrières-pensées de Bercy « leur disparition ou leur diminution provoquerait une grave crise conventionnelle ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Martin Winckler

Dans « l'École des soignantes », Martin Winckler imagine un système de soins utopique

Dans « l’École des soignantes »*, le généraliste écrivain Martin Winckler décrit un hôpital utopique en 2039 mis en place par une communauté urbaine en France. Les femmes y sont majoritaires et les...8

L’ARS Ile-de-France lance le recrutement d’au moins 62 généralistes salariés

.

Cela faisait partie des mesures d’urgence du plan Ma Santé 2022, annoncée par Emmanuel Macron, le recrutement au niveau national de 400... 3

Le Bas-Rhin mise sur le 116 117 pour prendre en charge les soins non programmés en journée

.

L’URPS du Bas-Rhin, soutenue par l’ARS du Grand Est a lancé lundi dernier le dispositif “Un médecin 116 117” pour répondre à la demande de... Commenter

Ophtalmologie L'OPHTALMOLOGIE DE L’ENFANT EN SOINS PRIMAIRES Abonné

Ophtalmologie

En raison de délais de consultation souvent longs, l'ophtalmologie pédiatrique envahit les soins primaires. Il incombe aux médecins... 2

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir