La grippe aviaire inquiète de nouveau
Brève

La grippe aviaire inquiète de nouveau

01.01.2012

La menace de la grippe aviaire a refait son apparition fin 2011. Un chauffeur d'autobus de Shenzen, la grande ville du sud de la Chine proche de Hong Kong, est décédé le 31 décembre du virus mortel H5N1, le premier en Chine depuis 18 mois, ont annoncé les autorités sanitaires de la ville. Cet homme de 39 ans, qui n'avait apparemment pas eu de contact avec des volatiles avant de tomber malade et n'était pas sorti de la ville, a été pris de fièvre le 21 décembre et transporté le 25 à l'hôpital où une pneumonie grave a été diagnostiquée, et il a ensuite été testé positif au virus H5N1, a indiqué le département de la Santé de Shenzen, qui compte plus de dix millions d'habitants. "Jusqu'à présent, les 120 personnes qui ont été en contact avec cet homme récemment ne présentent aucun signe de maladie", indique-t-on de même source.De même, on pense que l'homme n'a eu aucun contact avec des oiseaux, et "nous n'avons aucune information concernant des oiseaux malades", a précisé de son côté le bureau de l'Agriculture et de la Pêche. Ce décès intervient après l’annonce de la mort mi-décembre à Hong Kong de trois volatiles porteurs du virus H5N1.Hong Kong, voisine de Shenzen, a relevé le 27 décembre son niveau d'alerte à la grippe aviaire et décrété un embargo provisoire sur les importations de volaille vivante

Les contaminations par le virus -mortel dans 60% des cas- se sont jusqu'ici toujours déroulées de l'animal vers l'homme, mais les scientifiques craignent qu'une mutation ne permette des contaminations d'homme à homme, déclenchant une pandémie meurtrière. Surtout depuis les découvertes révélées aux Pays-Bas. Le laboratoire dirigé par Ron Fouchier au centre médical universitaire Erasmus de Rotterdam avait annoncé fin 2011 avoir créé en septembre une mutation du virus H5N1 capable, pour la première fois, de se transmettre facilement entre mammifères et potentiellement entre humains. Dans un communiqué diffusé le 31 décembre, l’OMS s'est dite samedi "profondément inquiète" par les recherches menées en laboratoire sur ce virus mutant de la grippe aviaire H5N1.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Lettre d’Alep

Prophylaxie postale des épidémies La désinfection du courrier du XVe au XIXe siècle

La désinfection du courrier a commencé aux xvie et, peut-être, avant la fin du xve siècle justifiée par la prévention contre les épidémies de peste, de fièvre jaune et de choléra qui se succédèrent...Commenter

Le conseil d'État "sauve" le dépistage du cancer colorectal

Dépistage cancer colorectal

Fausse alerte… Menacé depuis avril par une décision de justice, le dépistage du cancer colorectal devrait finalement pouvoir se poursuivre... Commenter

Vidéo

CMGF 2018 : L’ANSM s’appuie et accompagne la recherche en médecine générale

Dans le cadre d'un partenariat mené avec le Collège de la Médecine générale, et notamment avec  l’IRMG (Institut de recherche en... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme : la mise à jour des vaccins courants est au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir