La baisse des IJ pour les plus gros salaires est parue au JO
Brève

La baisse des IJ pour les plus gros salaires est parue au JO

28.12.2011

Le décret instaurant une baisse des indemnités journalières de maladie pour les salaires supérieurs à 1,8 fois le smic, soit environ 2.500 euros brut, est paru mardi au JO pour une entrée en vigueur au 1er janvier. Jusqu'à présent, l'indemnité journalière maladie ne pouvait excéder 50% du plafond de la sécurité sociale. Dans le cadre du budget 2012 de la Sécurité sociale, le décret substitue au plafond de sécurité sociale un plafond équivalent à 1,8 smic. Le taux d'indemnisation restera le même qu'actuellement, soit 50% du salaire brut, mais le plafond appliqué à ce salaire pris en compte pour le calcul, jusqu'ici de 2.945 euros, est abaissé à 2.517 euros. Ce dispositif a été arrêté entre le gouvernement et sa majorité, afin d’éviter l'instauration d'un quatrième jour de carence pour les salariés du privé, qui aurait procuré quelque 220 millions aux caisses de la Sécurité sociale. A l'origine, le gouvernement avait aussi envisagé de faire passer les indemnités journalières de 50% du salaire brut à 60% du salaire net, Devant la polémiqué provoquée par ces deux projets successifs, la baisse des indemnités journalières pour les salaires de plus de 2.500 euros brut a été préférée. Cela permettra d'économiser quelque 150 millions d'euros, selon le gouvernement.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Congrès Isnar

En direct du Congrès de l'Isnar-IMG Agnès Buzyn rassure les internes sur la coercition, mais botte en touche sur les conditions de travail

Après un rendez-vous manqué l’année dernière à cause des intempéries, la ministre de la Santé était cette année bien présente physiquement au 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de...Commenter

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2

[VIDEO] Accès des salariés, indépendance des actions en Congrès, organisme pro-syndicats ... la directrice générale de l'ANDPC répond à vos questions - 2/2-0

Les médecins ont encore un an pour répondre à leur obligation triennale de développement professionnel continu (DPC). Les généralistes... Commenter

Téléconsultation, télé-expertise : qu'est-ce que ça change ? Deux généralistes témoignent

Adrien Naegelen et Nicolas de Chanaud

À l'occasion d'un colloque sur la télémédecine en libéral, organisé par l'URPS Ile-de-France jeudi dernier, deux jeunes généralistes parisie... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir