Epidémie de bronchiolite: le CHU de Nantes est débordé
Brève

Epidémie de bronchiolite: le CHU de Nantes est débordé

08.12.2011

Alors que l'institut de veille sanitaire a annoncé lundi qu'à l'échelle nationale, le pic d'épidémie de bronchiolite avait vraisemblablement été atteint, le service des urgences pédiatriques de Nantes est débordé par un surcroît d'affluence de 20% lié à l'épidémie de bronchiolite. Jeudi, il a demandé que les parents ne s'orientent vers l'hôpital que pour les «vraies» urgences. «D'ordinaire nous recevons 85 à 90 enfants par jour: là nous grimpons à 110, 120 voire 130 par jour et même si nous avions anticipé et doublé la garde médicale, nous n'arrivons plus à faire face», a indiqué le Pr Christèle Gras-Le Guen, responsable des urgences pédiatriques lors d'une conférence de presse. «Nous ne visons ni le tiers d'enfants qui seront hospitalisés, ni l'autre tiers qui a besoin d'examens complémentaires, mais les 30% d'enfants qui viennent pour une simple consultation : ils vont attendre en moyenne six heures; leurs parents doivent se tourner vers les médecins traitants, les maisons médicales, SOS médecins ou le Centre 15 qui les orientera ou les rassurera», a-t-elle ajouté.mais le Dr Picherot a souhaité «que ce soit vrai : ici nous ne constatons aucun fléchissement». Parmi les raisons invoquées pour expliquer cette hausse de fréquentation constante, les deux médecins ont cité la progression récente de la population locale avec un importante proportion de jeunes parents et leur souhait de voir des pédiatres plutôt que des généralistes. Mais ils ont reconnu que la crise économique avait certainement accentué le phénomène en orientant vers les urgences les parents qui peuvent difficilement avancer les frais d'une consultation de nuit.axt/phs/phc

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir